Nouvelle Lune avant la naissance et cycle de la lunaison

Dans cet article je me baserai sur les travaux et les définitions de Dane Rudhyar ("Le cycle de la lunaison", Edition du Rocher, 1978) et donnerai des exemples parmi les personnalités dont j'ai déjà étudié le thème natal sur ce site, afin d'interpréter comment, à partir du contenu symbolique du degré (Symboles Sabian) de la Nouvelle Lune avant la naissance (ou syzygie selon les anciens), la phase de la lunaison de chacun éclaire son projet et son chemin de vie.

 

Image cycle lune

Dane Rudhyar définit ainsi le cycle de la lunaison :

 

" Le cycle de la lunaison se réfère à la "période synodique" de la Lune (allant de la nouvelle Lune à la nouvelle Lune suivante), qui dure en moyenne 29 jours, 12 heures et 44 minutes...Le cycle de la lunaison est le cycle des phases de la Lune. Ces phases sont les différents aspects que la Lune présente périodiquement à l'homme sur la terre. Elles représentent non pas des changements dans la Lune elle même mais des changements dans la relation angulaire de la Lune et du Soleil par rapport au centre de la Terre....La Lune est un moyen vers une fin....Elle distribue le potentiel solaire (la nourriture spirituelle et l'énergie) à travers des agents organiques et psychologiques qu'elle construit selon les besoins des unités matérielles en évolution, que celles ci soient des cellules ou des personnalités....Elle libère la lumière du Soleil, et par là même, comble le besoin de vie organique et psychique des créatures terrestres."

 

"Pour un individu, son "jour de naissance dans la lunaison" est donc la phase particulière de la relation soli-lunaire qui était opérative à sa naissance...Par le Soleil nous pouvons découvrir  la nature de l'énergie-racine et le but de base archétypique d'un être humain. Par la phase de la lunaison nous apprenons à comprendre comment le processus de vie opère dans la personne individuelle et quelle est son attitude caractéristique lorsqu'il cherche à résoudre les problèmes que la vie lui pose dans le domaine des relations et qu'il s'efforce concrètement et pratiquement de réaliser le but archétypique révélé par le degré zodiacal du Soleil natal.

Le premier type d'indication montré par le jour de naissance dans la lunaison dépend du fait qu'il a eu lieu durant la période croissante ou décroissante de la lunaison. L'hémicycle croissant met l'accent sur le pouvoir de construire des structures organiques, l'hémicycle décroissant accentue le pouvoir de dégager des évènements un sens profond, ou d'abattre les formations vétustes qui ne sont plus capables de résoudre les problèmes d'urgence de l'époque."

 

A partir de ces deux hémicycles, croissant et décroissant, on peut déterminer quatre périodes de base (de 90° chacune) : phase de la nouvelle Lune au premier quartier, phase du premier quartier à la pleine Lune, phase de la pleine Lune au dernier quartier et phase du dernier quartier à la nouvelle Lune.

Les points intermédiaires de chacune de ces périodes (tous les 45°) sont des moments de confrontations significatives dans les relations et de libération d'énergie (constructive ou destructive) qui à leur tour déterminent un pattern cyclique pouvant servir de base pour définir huit phases de lunaison (Nouvelle Lune, premier croissant, premier quartier, Lune gibbeuse, Pleine Lune, Lune disséminatrice, dernier quartier et Lune balsamique) correspondant à huit types humains (que je développerai dans mes exemples).

Il est important de préciser que le cycle soli-lunaire est un modèle dynamique qui peut s'appliquer à toutes les autres planètes du thème en aspect avec le Soleil (si l'on prend le moi et son idéal comme sujet d'étude) ou avec une autre planète personnelle (exemple Vénus si l'on veut étudier la vie affective).

 

La lune 1

                                                      Image tirée du site : https://www.calendrier-lunaire.fr/les-phases-lunaires/

 

Quant à la Nouvelle Lune avant la Naissance, d'après Rudhyar c'est "la clef du caractère de base de notre vitalité inhérente".

"Si la Nouvelle Lune avant la Naissance et le Soleil natal sont dans le même signe, la qualité de ce signe imprègne totalement la nature de la personne et y règne. Si le Soleil natal et la Nouvelle Lune avant la Naissance sont dans deux signes différents, un dualisme de base devrait être plus ou moins fortement en évidence dans la personnalité.

Tout facteur astrologique datant d'avant la naissance tend à représenter quelque chose de profondément enraciné dans le passé. Nous pouvons penser au "passé" comme étant le passé ancestral, racial et culturel d'un individu...ou bien nous pouvons penser au "passé" comme étant le karma d'une âme, d'une entité spirituelle se réincarnant. Dans l'un et l'autre cas ce qui vient du passé tend à avoir un caractère contraignant. Cela opère dans l'inconscient. Cela surgit souvent de façon inattendue et surprenante, montant des profondeurs de notre psychisme." 

Lune de jidima

Ainsi donc opèrerait la Nouvelle Lune avant la Naissance.

 

Selon certains astrologues la Nouvelle Lune avant la Naissance (sa position en signe et maison) renseignerait sur le contrat de l’âme, la mission de vie décidée avant l'incarnation.

Ce serait lors de la syzygie (conjonction ou opposition Lune-Soleil) avant naissance que l'âme choisirait le corps dans lequel elle va s'incarner. 

 

Selon Rudhyar elle renferme essentiellemnt les conditionnements du passé (comme tous les éléments astrologiques d'avant la naissance : directions converses, thèmes de conception...) alors que le thème natal, calculé pour la première respiration, offre la potentialité de prendre librement, aux moments des choix cruciaux, des décisions transformatrices et créatrices, donc d'exercer notre libre arbitre.

 

Prenons quelques exemples pour tenter de comprendre les relations entre le degré de la Nouvelle Lune avant la Naissance et la phase de lunaison spécifique (parmi les huit types définis plus haut).

Les images symboliques des degrés sabian sont tirés du livre de Dan Rudhyar "Symboles Sabian. Le sens des 360 degrés du zodiaque", Librairie de Médicis - 1985.

En cliquant sur le nom de la personnalité traitée vous serez orienté vers l'article parlant de cette personne et aurez accès à son thème natal.

 

- Steve Jobs :

 

Degré Sabian de la Nouvelle Lune avant la Naissance : 4° Poissons.

"Un trafic automobile intense sur un isthme étroit reliant deux centres balnéaires".

"Ici nous voyons l'idée de commerce et d'interaction sociale sous une forme nouvelle. Mis en exergue est le besoin d'instaurer des relations dynamiques incessantes entre tous les aspects et les fonctions de la vie sociale...souvent toutefois, la confusion s'ensuit et des embouteillages sont toujours possibles."

 

Comment ne pas voir ici en filigrane derrière ce "trafic" se profiler l'univers informatique dont Steve Jobs fut l'un des rois incontesté dans les années 80-2000 à travers sa société Apple et ses nombreuses inventions (ordinateur Macintosh,  iPad, iPod, iPhone, tablettes tactiles...).

Et comment ne pas être interloqué par la concordance entre ce passage de l'interprétation du degré sabian "Dans ce tableau "l'isthme" désigne  une zone géographique que l'on trouve près de San Diego en Californie..." et le siège d'Apple se situant à Cupertino, ville côtière de Californie, au sein de la Silicon Valley ?

 

La Nouvelle Lune avant la Naissance (NLan) est étroitement conjointe au Soleil natal de Steve Jobs au 6ème degré des Poissons dont le mot-clé est "Responsabilité de groupe", ce qui là encore correspond parfaitement à son profil de leader charismatique.

Dane Rudhyar nous dit que lorsque la Nouvelle Lune avant la Naissance se produit très près de l'une des planètes du thème natal, cette planète peut être considérée comme un canal de la destinée pour l'écoulement des énergies vitales libérées à travers la personnalité du natif.

Ici il s'agit du Soleil qui exprime tout le pouvoir créateur, visionnaire (Soleil en Poisson) et la puissance de travail (Soleil-NLan en maison VI natale) développée par S. Jobs en vue de concrétiser une idée novatrice (Mercure, maitre de l'AS et du MC, en Verseau).

 

Quelle est la phase de sa lunaison ?

Sa Lune Bélier est à 32° du Soleil (semi-sextile), il s'agit d'une phase de Nouvelle Lune (0°- 45°).

"Le type nouvelle Lune (1er type) tend à être éminemment subjectif, impulsif et émotif, avec une tendance à projeter sa propre image, et souvent son ombre propre, sur les autres et tout ce qui l'entoure. Ce type a la capacité d’entraîner les autres dans son sillage et de les guider".

Là encore on retrouve les caractéristiques de la personnalité soli-lunaire de ce grand entrepreneur entrainant et fédérant toute son équipe autour de sa personne et de son projet et parfois lui faisant subir son intransigeance et sa tyranie.

 

- Stromae :

 

Degré Sabian de la Nouvelle Lune avant la Naissance : 2° Poissons.

"Un écureuil fuyant les chasseurs".

"Obligation nous est faite d'assurer notre subsistance future et de nous protéger d'éléments sociaux agressifs. Ce degré avertit des dangers de la vie en société durant une époque d'individualisme exacerbé où la violence est une éventualité que l'on ne doit jamais écarter. Le besoin de se protéger et de faire attention est à jamais présent."

 

Tout ceux qui aiment Stromae savent qu'après quelques années de succès foudroyant et planétaire, il a annoncé en 2016 vouloir prendre une pause dans sa carrière. Il souhaite ainsi rester un peu plus "dans l'ombre"...le besoin de se protéger est donc bien présent chez ce grand artiste.

Voici ce qu'il disait après son rapatriement sanitaire en 2015 : "Je suis inquiet pour ma santé mentale, et veux être avec ma famille. Je comprends comment on peut devenir complètement fou à cause de ce succès. Ce n’est pas extraordinaire du tout de réagir de cette façon. Mais je ne crois pas qu’il soit normal d’attirer ce genre d’attention… Je pense que je vais avoir besoin de quelques années pour me guérir."

 

Sa Lune au 5ème degré du Sagittaire fait un angle au Soleil de 253°, il s'agit d'une phase décroissante de la lunaison du 6ème type dit "Disséminateur" (ou Gibbeuse bossue ou décroissante) : "une telle personne tend à désirer démontrer aux autres ce qu'elle a appris de la vie et de ses expériences (ce que l'on retrouve souvent dans les thèmes de ses chansons). Elle agit comme un vulgarisateur, un disséminateur d'idées. Le type négatif peut développer un fanatisme , se perdre dans une cause, ou se laisser emporter par des vagues d'émotion d'une foule"...Est-ce ce dernier aspect qui a submergé Stromae, notamment lors de sa tournée africaine et son concert au Rwanda, pays de ses origines et où son père a été tué au cours du génocide ?

 

Notons que si la Nouvelle Lune avant sa Naissance fait un sextile à Neptune (la musique), elle fait également un carré à sa Lune natale augurant d'une relation diffcile avec le public.

 

- Donald Trump :

 

Degré Sabian de la Nouvelle Lune avant la Naissance : 9° Gémeaux.

"Un carquois plein de flèches".

"L'attitude agressive de l'homme vis à vis de la vie naturelle, fondement de la survie et de ses conquêtes. Symbole archétypique du conquérant. Faculté que l'homme possède d'élargir le champ de sa conquête sur la nature et d'éliminer ses ennemis en vue de procurer une plus vaste assise au développement d'une culture et d'une société organisée".

Si nous reprenons la définition de la Nouvelle Lune avant la Naissance comme étant "la clef du caractère de base de notre vitalité inhérente", nous ne pouvons que constater que la description du degré sabian colle parfaitement au tempérament et au type de vitalité de Trump !

En outre si nous considérons que la Nouvelle Lune avant la Naissance représente la mission de vie décidée avant la naissance le voeu de D.Trump "Je serai le plus grand président des Etats Unis que Dieu a créé" et sa formule " Let's Make America Great Again" nous renvoient l'image de ce conquérant agressif cherchant à "élargir le champ de sa conquête".

 

Signalons que ce 9° Gémeaux est aussi le degré du Descendant du thème de la Déclaration d'Indépendance des États-Unis (4 juillet 1776) sur lequel se trouve Uranus et également le Soleil natal de John Fitzgerald Kennedy (à moins d'un degré près). Deux présidents qui ont marqué et marqueront de façon uranienne (positive et négative), à n'en pas douter, les Etats Unis.

 

Sa phase de lunaison correspond au 4ème type, la phase "Gibbeuse" (135°-180°) mais comme sa Lune natale est très proche de l'opposition au Soleil (Lune à 179° du Soleil) nous pouvons examiner aussi la phase suivante, celle de la Pleine Lune (180° à 215°).

 

"Le type de la Lune gibbeuse prête beaucoup d'attention à ses capacités de croissance personnelle. Ces personnes désirent contribuer à la valeur et à la signification de leur société, leur culture et en général de la vie. Elles ont généralement un esprit acéré, pénétrant et une capacité d'associer les idées, les concepts. Elles peuvent se dévouer à une grande cause  ou désirer que les autres travaillent pour elles avec la même dévotion".

 

Le type Pleine Lune, lui, est le premier des types appartenant à l'hémicycle décroissant du cycle soli-lunaire (cependant la Lune de D.Trump n'a pas encore tout à fait atteint l'opposition). "L'objectivité et une conscience claire des  choses, résultat des relations inter-personnelles et socio-culturelles, sont les facteurs de base du caractère. L'impulsion originelle du cycle de la lunaison (le "ton" fondamental toujours résonnant de la NLan) est devenu maintenant un concept formé, une image plus ou moins claire (rappellez vous qu'on parle ici du symbole du "carquois plein de flèches", du conquérant, lié au degré de la NLan). Ce qui était surtout senti dans le passé est maintenant vu. Cela peut signifier une révélation, une illumination et normalement une sorte d'accomplissement."

Gageons que pour D.Trump la décision de se présenter aux élections présidentielles découle d'une révélation de cet ordre.

Continuons sur ce que nous enseigne Rudhyar sur cette phase Pleine Lune : "Mais négativement cela peut signifier séparation ou divorce, peut être même un divorce d'avec la réalité ou une division intérieure. Pour un homme de la Pleine Lune, les relations personnelles ont une importance presque absolue, ou alors il répudie toutes relations, excepté celles qui ont pour lui un caractère idéal ou absolu".

Ici est pointé le danger du "divorce d'avec la réalité" qui semble bien atteindre l'esprit quelque peu mégalomaniaque et imprévisible de Trump. Même ses proches collaborateurs s'alarment de son impulsivité, de son incohérence et de ses manies bizarres...espérons que cet homme à l'ego démesuré épargnera la Terre d'une guerre nucléaire...

 

- Nietzsche :

 

Degré Sabian de la Nouvelle Lune avant la Naissance : 19° Balance.

"Une bande de brigands en embuscade".

"S'élever contre des privilèges sociaux disproportionnés. Contester une société déséquilibrée aux classes rigides. Remise en cause de l'ordre établi, volonté de changement. Ce peut être le côté sombre de l'idéal prônant le "dépouillement". L'individu seul reste impuissant à produire des changements effectifs dans la conscience sociale. Il est nécessaire de réunir un "groupe". Le mot-clé est "revendication collective".

 

Nietzsche n'était certes pas un brigand mais il qualifiait lui même sa personnalité d'intempestive et a écrit ses fameuses "Considérations intempestives" et pratiquement toute son oeuvre en réaction aux valeurs bourgeoises, matérialistes et étriquées de son époque.

Voilà ce que dit de lui l'encyclopédie Larousse : " Nietzsche fut le penseur qui soumit à un doute radical tout l'acquis de la pensée occidentale, de Platon à Descartes".

En cela ce degré Sabian de la Nouvelle Lune avant sa Naissance décrit sa nature révoltée et son esprit transgressif cherchant à réveiller, par ses écrits dérangeants, les hommes de son temps.

 

Sa Lune natale Sagittaire forme un semi-carré (46°) au Soleil et de ce fait appartient au type "Premier croissant" (45°-90°) : "Ici nous voyons l'impulsion nouvelle pour l'action ou la qualité d'activité libérée théoriquement à la nouvelle Lune, s'opposant aux modes du passé dans une lutte plus ou moins intense (l'aspect de 45° est le point de plus grande libération d'énergie). Cela mène habituellement à l'affirmation de soi,  donne la foi en soi même et une ardeur à surmonter les obstacles en obéissant à un commandement intérieur, une impulsion vitale.

Dans ses aspects négatifs ce type "Premier croissant" peut être caractérisé dans certains cas par un sens profond et subconscient d'être submergé par la puissance du passé, par le pouvoir des "fantômes" et du karma. Ce sentiment négatif est le résultat d'un échec, de l'impossibilité de repolariser sa propre capacité de faire face aux relations personnelles ou sociales."

 

Là encore la phase du cycle soli-lunaire de naissance de Nietzsche, dans ses aspects positifs d'ardeur, de foi en soi (son mythe du surhomme), de lutte contre les valeurs du passé, comme dans ses côtés négatifs, de submersion par les fantômes du passé raconte étonnament l'histoire objective et subjective de la vie de ce grand philosophe qui termina sa vie dans un état végétatif, victime certainement de la même tumeur au cerveau qui emporta son père lorsqu'il avait 5 ans.

 

La suite de cette analyse des huits types humains reliés aux huit phases du cycle soli-lunaire fait l'objet d'un autre article dénommé "Les huit phases de la lunaison".

 

La peinture de la Lune provient du blog http://jidima.centerblog.net/4846590-la-face-cachee-de-la-lune

 

Le 04/11/2017

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 11/10/2018

×