La santé en Astrologie

 

J'aimerais commencer cette analyse en citant un extrait de l'article sur l'astrologie médicale de Viviane de Saint Urbain : "Les esprits rationalistes ne comprennent pas en quoi la position de planètes distantes de plusieurs millions de kilomètres pourrait avoir une quelconque influence sur le foie ou la colonne vertébrale de certains terriens. A cela, les astrologues les plus sérieux répondent quelquefois qu’il n’y a pas plus d’influence entre les planètes et le foie qu’entre les aiguilles d’une montre et l’estomac, mais qu’il n’empêche que lorsque les dites aiguilles indiquent midi… l’estomac crie famine !".

Ce trait d'humour imagé illustre parfaitement l'esprit astrologique : il ne procède pas d'une logique linéaire (l'influence des astres - quoiqu'il faudrait encore complètement élucider ce point) mais d'une pensée analogique (analogie symbolique) se nourrissant des coïncidences, des correspondances ou des synchronicités entre ce qui est dans le ciel et ce qui est sur terre (cf la fameuse maxime gravée sur la table d'émeraude d'Hermès Trismégiste, voir "citations").

 

« Nul se peut se prétendre médecin s’il ne connaît les principes de base de l’Astrologie » disait Hippocrate.

Ainsi les anciens astrologues (depuis Ptolémée) comme les modernes s'accordent pour trouver un système de correspondances astrologiques concernant la santé.

La santé est représentée dans le thème astral par de nombreux facteurs que je vais énumérer ici brièvement :

 

- Tout d'abord le signe solaire car il révèle le type d'énergies qui alimentent la vitalité, la volonté, les ressources intérieures, la motivation (notamment à vivre). Les aspects au Soleil seront donc primordiaux à analyser.

- La Lune et le signe dans lequel elle se trouve renseignent sur nos facultés psychiques, nos humeurs, notre physiologie, notre fonctionnement cyclique, instinctif, émotionnel, réactif et dans ce sens elle a forcément des répercussions sur notre santé physique et mentale. Comme son "influence" reconnue sur les marées (la Lune semble bien là une exception à ce qui était dit en introduction du fait de sa proximité à la Terre) et sur la croissance des végétaux, elle joue sur les liquides du corps (eau, sang, lymphe, "humeurs") et sur la pousse des cheveux, poils et ongles. Elle représente nos besoins instinctifs, inconscients en relation avec l'expression tangible de la vie.

- Le signe Ascendant est en rapport avec notre constitution physique, notre tempérament et nos comportements. Le maitre de l'Ascendant sera bien sûr à étudier soigneusement (sa position en signe, maison et ses aspects).

- La maison VI gouverne traditionnellement la maladie, les soins que l'on s'accorde et que l'on peut dispenser aux autres, nos habitudes alimentaires et notre hygiène de vie.

- La maison XII nous parle des pathologies chroniques, des longues et graves maladies requérant une hospitalisation.

- La maison VIII concerne les maladies contagieuses, les germes de la mort et les conditions de cette dernière.

- La maison IV représente les maladies héréditaires et les conditions de fin de vie.

- Chaque signe astrologique est d'autre part en relation avec une (ou des) parties du corps, depuis le Bélier qui régit le crâne, la face, le cerveau jusqu'aux Poissons en relation avec les pieds.

- Chaque planète pourra, si elle est mal aspectée, être impliquée dans le déclenchement de troubles en analogie avec sa nature propre.

Par exemple Mars, planète du combat, de l'agressivité, du courage, de la violence etc.. sera associé aux fièvres, aux blessures, aux brûlures, aux inflammations, aux migraines (car maitre du Bélier)...Tout cela étant à préciser en fonction de la position de Mars en signe, en maison et ses aspects avec les autres planètes.

 

Finalement c'est l'ensemble du thème qui est à prendre en compte pour une analyse complète du terrain.

 

J'aimerais avertir cependant le lecteur que la santé est un sujet délicat, qu'il faut rester modeste et circonspect quand on ne connait pas les bases de la science médicale et qu'il ne s'agit pas ici de remplacer un diagnostic établi par un médecin par des critères astrologiques.

 

Comme je l'ai fait pour mon article sur "la mort dans les thèmes", je vais illustrer mon propos sur la santé par quelques thèmes de naissance de personnalités connues.

 

* Mon premier exemple est celui de Michel Delpech que l'on sait malheureusement atteint d'un grave cancer de la gorge et de la langue diagnostiqué début mars 2013.

 

Son Ascendant Taureau est justement en relation avec l'organe de la voix (gorge, cordes vocales, langue), et Vénus, maitresse de ce signe, conjointe au Soleil au Milieu du Ciel (MC = la vocation professionnelle), nous montre M.D. en vedette de la chanson (on ne disait pas encore star à l'époque), brillant au zénith de la popularité.

La conjonction Soleil-Vénus au MC nous indique à la fois sa vocation de chanteur mais aussi sa faculté à se faire aimer du public et à chanter l'amour sur les ondes radiophoniques (conjonction en Verseau).

Delpech

 

Malheureusement Pluton en Lion s'oppose à cette superbe conjonction.

Depuis les bas fonds de son inconscient quelque chose mine notre artiste.

Cela ressemble à une forme de dévalorisation profonde de ce qu'il est et de son art, un doute existentiel (fort probablement un héritage familial avec Pluton en maison IV) en sa capacité à aimer (et à s'aimer) et à transmettre l'amour par sa voix (les deux étant pour lui  intimement liés).

Ce Pluton en Lion en bas du thème symbolise aussi pour moi l'épaisseur d'un moi matérialiste s'opposant à l'appel vers une conscience plus élevée, plus idéaliste et fraternelle (Soleil-Vénus en Verseau au MC).

 

Pluton déconstruit ce qui est inadapté, corrompu et fait table rase pour reconstruire à partir de ce qu'il y a de plus vivant en nous. Si nous trouvons ce noyau, cette ultime ressource, nous renaissons après l'épreuve, plus fort qu'avant, sinon nous mourons.

Pluton est souvent à l'oeuvre dans les processus de cancérisation, comme si l'organe touché (ici la gorge), dans sa lutte contre le chaos, cherchait à "faire masse" en multipliant les cellules (les combattants, les réserves).

 

Vénus est non seulement maitresse de l'Ascendant mais aussi de la maison VI (la maladie) : tout ce qui touche sentimentalement M.D. affecte doublement sa santé.

Ainsi s'il a dépeint son divorce en termes apaisés dans sa célèbre chanson "les divorcés", le sien fut au contraire très conflictuel et douloureux et l'enfonça dans une sévère dépression.

 

M dSa lutte actuelle pour la vie est bien soutenue par le double trigone d'Uranus et Neptune à son duo Soleil-Vénus : c'est dans la recherche de spiritualité, d'abord à travers le bouddhisme puis le christianisme, qu'il puise ses forces et son espoir.

Sa chanson "la fin du chemin" exprime clairement son esprit religieux : « Voici la fin de mon chemin sur terre / Je suis à toi, accueille-moi, mon père / Voici mon âme, séchez vos larmes, mes frères / Je m’en vais là où brille la lumière… ».

Ces paroles écrites il y a un peu plus d'un an (en octobre 2014) témoignent d'une sorte d'empressement à s'en aller...manifestement ce n'est pas encore le moment car Pluton demande à aller toucher le fond.

En mars dernier (2015) il écrit un livre intitulé "Vivre !".

Cette alternance entre espoir de partir en douceur et celui de rester en vie (ou entre démission et projection dans le futur) est symptomatique du balancement entre lumière et ténèbres signifié par l'opposition Soleil en X - Pluton en IV.

 

Quelle que soit la date de son départ le public retiendra de lui ce qui brille au firmament de son thème (Soleil-Vénus au MC) : l'homme chaleureux, souriant et simple fredonnant l'amour au creux de nos oreilles.

 

J'apprends ce matin (3 janvier 2016) le décès de Michel Delpech (qui a eu lieu la veille : la Lune conjointe à la Lune Noire fait un carré à Soleil-Pluton et s'oppose à Uranus du jour). La radio passe ses chansons si tendres et si proches du coeur des français. Déjà la nostalgie s'installe....

 

 

* Le 2ème thème de cette étude est celui de Steve Jobs, le co-fondateur et directeur général d'Apple et directeur des studios d'animation Pixar.

Il est reconnu pour être un entrepreneur hors du commun, visionnaire dans le domaine de l'électronique et l'informatique. On lui doit l'avènement de l'ordinateur personnel (le Mac), du baladeur numérique, du smartphone et de la tablette tactile.

 

Poisson Ascendant Vierge, on remarque que son Soleil, maitre de la maison XII, donc porteur du risque d'être confronté à de dures épreuves et de longues maladies, est placé en maison VI, domaine dévolu, comme dit plus haut, à la santé et aux maladies liées à l'hygiène de vie.

Steve jobs

 

Il existe une analogie entre le signe de la Vierge (6ème signe) et la 6ème maison.

Par son Soleil en maison VI et son Ascendant en Vierge, S.Jobs est particulièrement concerné par tout ce qui touche à la santé et à la diététique.

Le logo d'Apple (bel exemple d'analogie symbolique) ne représente pas une pomme par hasard : S. Jobs l'a choisi, après un voyage de plusieurs mois en Inde, alors que travaillant dans une ferme communautaire de l'Oregon, il ne se nourrit que de pommes pendant 10 jours... Il en a gardé le souvenir ému d'un état de bien être et de sérénité. C'est sa période hippie où il devient végétarien, lit des livres sur la spiritualité, expérimente la méditation, la thérapie du cri primal, le LSD...

 

On remarque également que la cuspide de cette sinistre maison XII (elle a aussi des significations plus positives) est occupée par Pluton, le seigneur des ténèbres, et qu'il s'oppose au Soleil et à Mercure, très exactement au mi-point de ces deux astres vitaux (puisque Mercure est le maitre de l'Ascendant). L'énergie vitale est donc directement attaquée par la puissance de désintégration plutonienne - Pluton qui, comme dans le cas de Michel Delpech, ouvre la porte au processus de cancérisation...

En octobre 2003 (à 48 ans), S. Jobs apprend qu'il a un cancer du pancréas (exactement une tumeur neuroendocrinienne des îlots de Langerhans).

Dans un premier temps il refuse l'intervention chirurgicale et lui préfère un régime alimentaire végétarien strict à base de carottes et de jus de fruits frais (toujours la symbolique de l'AS Vierge et du Soleil en maison VI), ainsi que de séances d'acupuncture. Mais au bout de 9 mois, sa tumeur ayant grossi, il capitule et se fait opérer.

Les années suivantes il continue à travailler tout en se faisant régulièrement remplacer par Tim Cook, son directeur-général opérationnel, et à cacher la gravité de son cancer qui s'est propagé au foie (le Soleil en bon maitre de la M.XII a une prédilection pour le secret). Cependant son amaigrissement visible à chacune de ses apparitions pour ses traditionnelles keynotes lors des "Annuel Worldwide Developers Conferences", atteste de sa difficulté croissante à s'alimenter.

Steve jobs 1En avril 2009 il subit une greffe du foie, reprend du service puis se résout à un nouveau congé maladie en janvier 2011.

Sa dernière apparition publique sera le 7 juin 2011 devant le conseil municipal de la ville de Cupertino où il présente le nouveau projet de campus circulaire géant devant abriter les 12000 employés d'Apple.

Steve Jobs annonce finalement sa démission du poste de DG d'Apple le 24 août 2011 et s'éteint le 5 octobre suivant d'un arrêt respiratoire du aux complications de son cancer pancréatique.

 

Le pancréas est une glande amphicrine (à la fois endocrine et exocrine, c'est à dire  qu'elle sécrète des hormones (insuline et glucagon) dans le sang mais aussi des enzymes digestives dans l'intestin). Il est en correspondance, tout comme une partie du système digestif (estomac, oesophage, lobes supérieurs du foie) avec le signe du Cancer.

 

Or que note t'on ?

 

Uranus, planète maitresse de la maison VI (la maladie) se trouve justement dans le signe du Cancer en conjonction avec Jupiter.

Jupiter, maitre traditionnel des Poissons (où se trouve, je le rappelle, le Soleil de S. Jobs), gouverne quant à lui le foie, la rate, la vésicule biliaire et... le pancréas.

Dans les deux cas donc le pancréas constitue une cible organique en cas de désordre.

Or désordre il y a  car cette conjonction Jupiter-Uranus en Cancer forme un double carré à Neptune (maitre des Poissons donc du Soleil) et au très agressif Mars (en Bélier et maison VIII !) et, comme si cela ne suffisait pas, une opposition à Vénus en Capricorne.

L'ensemble de ces 5 planètes (soit la moitié des planètes du thème) forme un grand carré en signes cardinaux ! Cette disposition extrêmement puissante, très conflictuelle et très créative aussi explique beaucoup de la personnalité hors norme et controversée de S.J., de son caractère de pionnier, de sa fortune et ses revers de fortune et de, ce qui nous intéresse ici, ses graves problèmes de santé d'ordre digestif et endocrinien.

 

L'axe des Noeuds Lunaires en Cancer (Noeud Sud) et en Capricorne (Noeud Nord), la Lune étant en carré des Noeuds et Saturne en sesqui-carré à la Lune nous parle du complexe d'abandon dont a souffert S. Jobs (sa mère biologique, sous la pression paternelle, a du faire adopter son nouveau né) et qu'il n'a vraisemblablement jamais "digéré". Sans aller jusqu'à affirmer que ce sentiment d'abandon (par sa mère et par son père) est à l'origine du cancer pancréatique (je ne suis ni médecin, ni psy), j'ai le sentiment cependant qu'il n'est pas étranger à sa génèse.

Facteur aggravant, très certainement en cause aussi : l'épisode douloureux, vécu comme une trahison et une terrible injustice, où il a été désavoué par son conseil d'administration face à John Sculley et écarté de sa propre société.

 

Afin d'y voir plus clair j'aimerais m'adonner avec vous à un peu d'étymologie et de décodage biologique concernant le pancréas :

Le mot « pancréas » vient du préfixe grec « pan » = tout, totalité, et de « kreas » qui veut dire « chair ». Le pancréas, c’est ce qui atteint toute la chair, « la chair de ma chair », ce qui nous est le plus cher.

Pour Steve Job, « la chair de sa chair » c'est sa création, son travail, son JOB (drôle d'analogie n'est ce pas) pour lesquels il s'est totalement investi et auxquels il s'est identifié. Quand il s'est fait mettre au placard et qu'on lui a préféré son associé c'est un poignard qu'on lui a enfoncé dans le ventre (dans le pancréas ?).

D'autre part lorsqu'on épelle le mot "pancréas" on entend "pan / crée / as" = le tout crée l’unité, l’unique, le premier.

Gérard Athias nous lance sur la piste de rechercher dans la généalogie quel est l’enfant qui n’est pas du père, ou un enfant qui ne porte pas le nom du père, qui n’a pas été nommé par le père....car, nous dit Bernard Tihon, il ne peut pas prendre sa place dans sa singularité celui qui ne bénéficie pas du droit de création en provenance de sa famille, de son clan....

Comme tout cela sonne juste et s'applique parfaitement à la problématique de Steve Jobs (le nom de son père d'origine syrienne était Abdulfattah « John » Jandali) !

Quant à moi dans pan-crée-as j'entend "tout - créer - un" ce qui donne "créer tout-en-un" or c'est justement le concept phare dont s'inspira Steve Jobs pour la création de son ordinateur et son i-phone.

 

D'après Eduard Van den Bogaert : " Les cancers du pancréas semblent souvent survenir chez des "Césars"...

Les représentants internationaux célèbres touchés par le cancer du pancréas semblent avoir des points en commun : ils aiment la chair, l'incarnation et la matière. Ce sont des battants et des bêtes de travail, tyranniques avec eux-mêmes et les autres. Ce sont d'exceptionnels leadeurs, des empereurs (César), mais ils peuvent cependant en devenir tyranniques et dictatoriaux. Ces hommes sont des génies capables de créer (kreas) tout (pan) et de recréer ou redresser tout ce qui est détruit ou en bonne voie. Steve Jobs en est le meilleur exemple et le plus médiatisé".

Dans la suite de l'article il nous explique que John Sculley que S.Jobs a débauché de Pepsi Cola pour qu'il le seconde et qui a fini par l'évincer de sa propre boite est son "Brutus", celui qui le trahit et le transperce à mort.

Le cancer du pancréas dans ce sens se révèle être un conflit d'ignominie ou d'injustice immonde : la traitrise conduisant à la dépossession est bien dévoilée par l'opposition Mars-Neptune dans l'axe II-VIII en diagonale du grand carré cité plus haut.

 

Il faut cependant s'arrêter sur le fait que ce cancer touche spécialement les cellules endocrines du pancréas, celles qui sécrètent l'insuline et le glucagon gérant la teneur en sucre du sang (glycémie).

Je note avec intérêt que S. Jobs a convaincu le patron de Pepsi-Cola, John Sculley (son "Brutus"), de venir diriger et développer Apple par cette phrase remarquable : « Veux-tu passer le restant de tes jours à vendre de l’eau sucrée, ou veux-tu saisir une chance de changer le monde ? ». Vous aurez je l'espère apprécié  l'analogie étonnante entre l’eau sucrée et le glucose dans le sang contrôlé par le pancréas ! Et aussi la vision mégalomane ou grandiose (c'est selon) de S.Jobs concernant sa mission.

 

Le glucose est le carburant indispensable des cellules. En situation de stress (et on peut dire qu'avec le grand carré impliquant Jupiter-Uranus-Mars-Neptune-Vénus et l'opposition Pluton au Soleil-Mercure, S.Jobs était en état de tension permanente) le métabolisme glucidique est profondément modifié. L'insuline est en permanence sollicitée pour diminuer l'hyperglycémie créée afin de faire face à ce stress. La tumeur semble être alors une tentative désespérée du pancréas d'amplifier sa fonction endocrine en multipliant les cellules.

Quant au foie, lui, il stocke le glucose sous forme de glycogène en prévision des périodes de disette (cette fonction est reliée à la peur du manque) et le déstocke en urgence en cas de stress. On comprend alors comment un cancer du pancréas endocrine peut créer des métastases dans le foie, comme ce fut le cas pour S.Jobs - d'autant plus que le lobe inférieur du foie est en relation avec son signe Ascendant (Vierge) et, j'en ai parlé plus haut, ses lobes supérieurs avec le Cancer.

J'ai simplifié bien sûr ici les phénomènes en cause dans la maladie car nous ne sommes pas dans un cours de biologie...

 

Pour finir retenons quelques unes des phrases cultes que Steve Jobs a prononcées lors de son discours devant les étudiants de l'université de Stanford en 2005 :

“Ne soyez pas prisonnier des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. ”

Le carré en T Pluton-Saturne-Mercure avec Mercure en Verseau exprime bien cette obligation de lutter pour sauvegarder sa liberté de pensée.

“Votre temps est limité (Mercure maitre de l'AS en carré à Saturne maitre du temps et du NN), ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. ”

“Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire.”

Et il conclut : “Soyez insatiables. Soyez fous.”

Il fut les deux.

 

 

Concernant Steve Jobs mes sources proviennent de  :

 

- L'article de Laurent Jacot dans le Néosanté 31 : "Steve Jobs, décodage de sa vie et de ses maladies".

- Le documentaire : "La face cachée de Steve Jobs" par l'Obs (visible sur dailymotion ou youtube).

- L'article de Bernard Tihon dans le Néosanté 8 : "Le cancer du pancréas ou l'ignominie".

- L'article d'Eduard Van den Bogaert fondateur du site www.evidences.be., sur le cancer du pancréas.

- Wikipédia.

 

Pour des compléments au thème de la Santé en astrologie vous pouvez vous reporter à mon texte sur la maladie d'Alzheimer.

 

 Le 23/11/2015

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 08/05/2019

×