La maladie d'Alzheimer

 

Dans mon texte sur "la Santé en astrologie" mes deux premiers exemples (Michel Delpech et Steve Jobs) traitaient du cancer et je comptais poursuivre par un 3ème exemple analysant quelques thèmes de personnalités atteintes d'un autre fléau de notre époque : la maladie d'Alzheimer.

Pour ne pas alourdir l'article (quand c'est trop long souvent nous n'allons pas jusqu'au bout), j'ai préféré rédiger un texte à part entière sur cette maladie qui nous fait si peur.

 

Découverte et décrite par le médecin allemand Alois Alzheimer en 1906 cette maladie ne cesse de progresser : le nombre de cas de malades d'Alzheimer dans le monde est passé de 11 millions en 1980 à 18 millions en 2000 et il est désormais estimé à plus de 35 millions.

 

La maladie d’Alzheimer est une affection du cerveau dite « neuro-dégénérative », c’est-à-dire qu’elle entraîne une disparition progressive des neurones.


On associe souvent la maladie d'Alzheimer à la perte de mémoire car ce sont effectivement les neurones localisés dans la région de l'hippocampe, siège de la mémoire, qui sont les premiers atteints. Malheureusement, petit à petit d'autres zones du cerveau sont touchées et mènent à la disparition progressive des capacités d'orientation dans le temps et dans l'espace, de reconnaissance des objets et des personnes, d'utilisation du langage, de raisonnement, de réflexion... L’extension des lésions cérébrales réduisent progressivement et drastiquement l’autonomie de la personne.

 

La mémoire en astrologie est symbolisée par la Lune mais fait aussi référence à certaines des aptitudes mercuriennes. Les autres troubles liés à la maladie d'Alzheimer sont clairement en rapport avec les fonctions symbolisées par Mercure (raisonnement, réflexion, langage, orientation...).

 

Peu d'astrologues, du moins à ma connaissance, ont étudié les relations des planètes avec la maladie d'Alzheimer.

Dans son livre "L'Astrologie Médicale" (Edition du Roseau,1986) Huguette Hirsig nous conseille de surveiller particulièrement lors du deuxième cycle saturnien (car la maladie d'Alzheimer se développe en général après 55 ans) les conjonctions ou dissonances suivantes : Mercure / Saturne, Mercure / Mars / Saturne, Mercure / Saturne / Neptune, Mercure / Saturne / Ascendant, Mercure / Saturne / Jupiter, Soleil / Mercure / Saturne et Mercure / Saturne / Uranus. 

Tout cela semble logique puisque Saturne freine, restreint, bloque, inhibe, gèle, plombe (dans ses aspects négatifs) la planète qu'il touche (donc Mercure ou Lune).

Quant à Neptune et Uranus, si le premier dilue, efface, trompe, plonge dans l'oubli, crée de la confusion et du flou, le deuxième foudroie, ébranle les certitudes, tranche dans le vif, détruit ce qui est obsolète....leurs leçons non intégrées peuvent mener à la folie (n'appelait-on pas avant "démence précoce" la maladie d'Alzheimer ?).

 

Un avertissement cependant avant de continuer mon propos : ce n'est pas parce que vous voyez un carré Mercure-Saturne ou une opposition Mercure-Neptune ou Uranus dans votre thème de naissance ou celui d'un proche que vous devez vous alarmer pour votre santé mentale. De très nombreuses personnes présentant ces aspects n'ont et n'auront jamais cette maladie neuro-dégénérative : pour exemple l'Abbé Pierre, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Marguerite Duras, Isaac Newton ou Julio Iglesias pour ne citer qu'eux, présentent ou présentaient le carré Mercure-Saturne...

Face à l’extrême variété des conditions et expériences de vie et à la complexité du processus de vieillissement cérébral il est bien évident que se restreindre au discours astrologique serait puéril et dangereux (notamment pour les personnes souffrant d'hypocondrie).

 

Ceci étant posé on peut maintenant "s'amuser" à relever les aspects entre Mercure-Lune-Saturne-Neptune-Uranus dans quelques thèmes de personnalités ayant été diagnostiquées Alzheimer.

 

* Tout d'abord Ronald Reagan, 40ème président des États-Unis (de 1981 à 1989), né le 6 février 1911 à Tampico (Illinois) et mort le 5 juin 2004 à Los Angeles (Californie).

 

Il fut diagnostiqué être atteint de la maladie d'Alzheimer en août 1994, à l'âge de 83 ans, mais sa femme Nancy assura que la chute de cheval dont il fut victime en juillet 1989 accéléra l'apparition de la maladie.

Ronald reagan

Donald Reagan est Verseau Ascendant Sagittaire et son Soleil fait un carré en T avec Jupiter, le maitre de l'Ascendant, et la Lune conjointe au Noeud Nord.

Cet aspect parle d'une difficulté à trouver sa juste place entre personnage public et privé, entre la représentation sociale et l'être véritable, le masque et le moi intime (on se souvient que sa première vocation fut de faire l'acteur : l'opposition Lune-Jupiter a notamment lieu sur les cuspides des maisons V et XI).

Une certaine instabilité émotionnelle, une divergence entre l'imagination et la volonté, le rêve et le réel se dessinent également avec une propension éventuelle à l'exagération, au manque de maitrise des désirs et des émotions. Son appétit de reconnaissance fut sans doute grand et sa popularité fut à la hauteur mais augmenta surtout après la fin de son 2ème mandat.

La Lune représentant symboliquement la mémoire on peut concevoir que le conflit entre inconscient et conscience solaire (Soleil carré Lune) et la tension engendrée par les hautes responsabilités qu'il dut assumer comme chef d'état (Jupiter en fin de X opposé Lune) aient contribué à perturber à la longue les fonctions de mémorisation.

 

L'opposition Lune-Jupiter se trouve sur l'axe des Noeuds lunaires, lui même au carré du Soleil, pointant la vigueur et le poids de ce conflit sur la destinée populaire de ce président.

 

D'après l'astrologue créateur du blog astroconsultant.canalblog.com, le Scorpion est le signe cible de la maladie d'Alzheimer. Je n'ai pas assez de recul pour cautionner cela, mais je remarque néanmoins que Jupiter, maitre de l'Ascendant de Reagan se trouve justement dans le signe du Scorpion... A vérifier donc dans d'autres thèmes astraux.

 

Autre indice inquiétant, la Lune Noire à l'Ascendant est opposée à Pluton. 

Selon Laurence Larzul la Lune Noire représenterait une mémoire refoulée, "une mémoire morte" susceptible de pervertir la pulsion de vie et de la mener à la mort de l'âme. La personnalité ne pouvant gérer la relation "refoulement/sublimation" passerait alors dans le déni. En cela la Lune Noire aurait une relation avec la maladie d'Alzheimer dont une des causes seraient le profond désaccord conscient/inconscient.

L'extrême exigence envers soi même, le désir exacerbé de transcendance imprimé par cette Lune Noire à l'Ascendant semblent travaillés en sourdine par les puissantes énergies destructives de Pluton. La "mémoire morte" dont nous parle L. Larzul ressort comme une évidence de cet aspect qui n'est certainement pas anodin dans la perte progressive des facultés de mémorisation du président américain.

 

R reagan

Regardons maintenant Mercure.

En Capricorne il est conjoint à Uranus, opposé à Neptune et en carré au Milieu du Ciel (MC). 

Un Mercure en Capricorne donne à priori un mental solide, structuré, profond, réfléchi, tandis que la proximité d'Uranus lui procure de l'inspiration, de la rapidité de réflexion, des idées novatrices, une capacité à se projeter dans l'avenir.

Cependant Neptune en opposition peut napper d'un certain flou les visions intuitives et le raisonnement et sans doute créer les conditions de l'émergence d'un sentiment d'irréalité.

Ronald

 

 

Lors de l'accident de cheval de juillet 1989 (notons la correspondance parfaite avec l'Ascendant Sagittaire : le centaure, mi-homme, mi-cheval), on est frappé par la position de Pluton (maitre du Scorpion) sur Jupiter natal conjoint au Noeud Sud (accident thème extérieur / thème natal au centre) : c'est le retour de bâton, l'heure douloureuse du réveil des mémoires refoulées. Ce transit est redoublé (des fois qu'on n'ait pas bien vu) par le passage de Jupiter sur Pluton natal au DS opposé à Uranus en transit sur l'AS conjoint à la Lune Noire natale...

Littéralement Pluton et Uranus viennent faire voler en éclat la santé mentale de R.R. et confirmer brutalement la fin de sa vie sociale et de sa carrière politique.

Plus encore cet aspect convoquant le maitre des ténèbres (Pluton), le dieu de la foudre (Uranus), le maitre de la personnalité (Jupiter maitre de l'AS) et la prêtresse du néant (Lune Noire), fait penser à une messe noire dont l'enjeu serait la désintégration de l'âme même du sacrifié.

 

Saturne et Neptune sont tous les deux à 10° du Capricorne en opposition à Mercure et Chiron (le mental et le centaure blessé) en transit non loin de Neptune natal : l'intuition de Nancy Reagan flairant l'incidence de cette chute de cheval (avec traumatisme crânien) sur le déclenchement de la maladie d'Alzheimer me parait tout à fait justifiée.

 

* L'actrice Annie Girardot est née le  25 octobre 1931 à Paris et morte à l'hôpital Lariboisière de Paris le 28 février 2011 après avoir vécu dans une maison médicalisée les trois dernières années de sa vie.

Le 20 septembre 2006, on apprend par son avocat qu'Annie Girardot est atteinte de la maladie d'Alzheimer depuis une dizaine d'années (mais en fait elle n'a été diagnostiquée qu'en 2004), ce que confirme l'édition du 21 septembre de l'hebdomadaire Paris Match, dans lequel sa fille, Giulia Salvatori, et sa petite-fille révèlent sa maladie. Ironie du sort l'année précédente (en 2005) Annie Girardot interprète une femme atteinte de la maladie d'Alzheimer dans le film "Je préfère qu'on reste amis"... 

Girardot

 

Annie Girardot est Scorpion Ascendant Vierge, et quel Scorpion avec 3 planètes et pas des moindres (Mercure, Vénus, Mars), l'astre solaire et l'astéroïde Cérès (classée depuis le 24 août 2006 en planète naine) dans ce signe passionné, mystérieux, secret, tenaillé par de puissantes pulsions de vie et de mort.

Les deux planètes maitresses du signe Ascendant, Mercure et Cérès, colorent fortement la personnalité Vierge, à priori simple et discrète, d'énergies et de valeurs Scorpion.

 

La Lune en maison VIII (analogique du Scorpion) fait pencher encore un peu plus la balance vers les caractéristiques du 8ème signe (l'hypothèse d'une relation entre la maladie d'Alzheimer et le signe du Scorpion prend ainsi de l'épaisseur...).

 

La Lune qui symbolise normalement la douceur, l'émotivité, la féminité est ici singulièrement martiale ainsi positionnée en Bélier, en VIII et en conjonction de l'éruptif et brusque Uranus.

Robert De Niro ne disait-il pas d'Annie Girardot : « Elle est la plus belle femelle mec que je connaisse». Quant à Jean Cocteau, il voit en elle « le plus beau tempérament dramatique de l'après-guerre ». Quel beau résumé à eux deux d'une Lune Bélier maison VIII et d'un Scorpion survalorisé !

 

La Lune, comme je l'ai exprimé plus haut, est partie prenante de la maladie d'Alzheimer en ce qu'elle est liée à la mémoire.

Chez Annie Girardot l'astre nocturne est particulièrement mal aspecté : conjoint à Uranus (le génie, l'indépendance, le cinéma) il subit le double carré de Saturne Capricorne et Pluton Cancer dans l'axe des maisons V - XI (encore le cinéma).

L'actrice a du affronter des affres d'angoisses et de stress et sacrément se battre pour se faire sa place dans le milieu du cinéma et imposer sa figure de femme émancipée incarnant souvent des métiers d'ordinaire réservés aux hommes : médecin, chauffeur de taxi, reporter-photographe, commissaire de police, etc...

Elle dut subir également de longues traversées du désert... On se souvient à ce propos de ses paroles émouvantes lors de la remise de son César à la 21ème cérémonie : « Je ne sais pas si j’ai manqué au cinéma français, mais à moi, le cinéma français a manqué follement... éperdument... douloureusement. Et votre témoignage, votre amour, me font penser que peut-être, je dis bien peut-être, je ne suis pas encore tout à fait morte».

C'était en 1996, l'année qui coïncide sans doute avec le tout début de la maladie (10 ans avant la déclaration de son avocat).

 

Des chercheurs ont découvert que les personnes sujettes à l'anxiété chronique ont pratiquement deux fois plus de risque de développer une démence plus tard : cette mauvaise habitude endommageant directement le cerveau....Et quoi de plus anxieuse que cette Lune uranienne agressée par les implacables Saturne et Pluton !

 

Annie girardot

On remarque que, comme dans le cas de Ronald Reagan, la Lune est conjointe au Noeud Nord et que d'autre part elle est entourée des Lunes noires laissant présager un destin de femme exigeant, douloureux, jalonné de refoulements, de refus, de pertes... et comment ne pas y voir inscrite justement la perte de la mémoire et cette "dérangeante "présence-absence" qui caractérise l'Alzheimer" comme nous l'expose la romancière Irène Frain dans son article pour Paris Match*.

 

Mercure, lui, ne présente pas d'aspects tendus. Même si en Scorpion les pensées peuvent se teinter d'inquiétude, d'anxiété, avec la planète du mental entourée du chaleureux Soleil, de l'affective Vénus et en sextile au spirituel Neptune, l'intelligence d'Annie G. est clairement celle du coeur.

 

Un soupçon cependant sur la combustion possible de Mercure par le Soleil (conjonction à 4°, pour plus d'explications sur la combustion voir mon texte sur Modigliani). En effet selon la tradition une planète "combuste" (ici Mercure), est "brûlée" par le Soleil et son expression est affaiblie voire annihilée. Mercure représentant la faculté de raisonnement, de réflexion, d'analyse et en tant que maitre de l'Ascendant Vierge la personnalité, le caractère inné, l'effet de cette combustion est envisageable.

 

Je remarque également la même fracture entre le moi social et le moi intime que pour Ronald Reagan : pour lui le Soleil était en carré au maitre de l'AS tandis que pour Annie G. le Soleil est en semi-carré à l'AS.

 

Ne connaissant pas la date exacte du début de la maladie, je me réfère à la Révolution Solaire (RS) de 2004, l'année où elle fut diagnostiquée.

Rs 2004 girardot

Là encore je suis frappée par l'exactitude de certains transits : Mercure maitre de l'AS Gémeau de RS est conjoint à Vénus natale, les deux étant carré à Neptune de RS et quinconce à la Lune natale, tandis que Vénus de RS est en carré à Pluton de RS : au delà de l'embrumissement de son esprit (auquel concourt l'opposition Lune RS-Neptune natal) on ressent la perte douloureuse d'estime de soi, la terrible dévalorisation et le désamour d'elle même qu'a du provoquer cette révélation.

Aux premiers symptômes Annie G. n'avait-elle pas averti son secrétaire : « Si on me dit que c’est l’Alzheimer, je saute par la fenêtre ».

 

Mars de RS en Balance s'oppose à l'amas Lune-Uranus-Lune Noire natals en maison VIII : quelle violence dans cet aspect, le diagnostic fut un coup de poignard... porté à la tête (amas en Bélier) !

 

Saturne a transité sur Pluton natal : le temps s'est désagrégé... Il fait un carré au Soleil et Mercure natals apposant son sceau de plomb sur les facultés vitales et mentales de l'actrice.

Cependant son tempérament de battante la fera jouer la comédie presque jusqu'au bout, malgré les trous de mémoire, équipée d'une oreillette lui soufflant son texte...

 

Chapeau bas l'artiste !!

 


* Article d'Irène Frain pour Paris Match du  06 mars 2011 : " Annie Girardot : le jour où elle a annoncé sa maladie".

 

Le 18/12/2015

 

 

 

 

 

Commentaires (4)

CHRISTINE MARC
  • 1. CHRISTINE MARC | 30/11/2018
Bonjour Marilyne,
Merci d'apprécier mon travail et de le dire. Vous avez raison sur le côté un peu sombre, j'en ai conscience et je me soigne ;-).
Je suis très sensible au côté tragique de la vie mais j'avance, comme chacun d'entre nous j'imagine, à tâtons vers la lumière, plus ou moins rapidement selon les périodes.
Depuis un moment je suis en panne d'inspiration et d'envie d'écrire, votre demande tombe bien pour m'obliger à y réfléchir et à m'y remettre.
Bien à vous
Marilyne
  • 2. Marilyne | 29/11/2018
Bonsoir,

J'adore tous vos articles, bien qu'un peu sombres souvent, mais très bien décortiqués. Pourriez-vous traiter de l'amour lors d'un éditorial dans un thème et de ceux qui sont condamnés au célibat car je trouve peu de choses, à part des bêtises sur le net du style "Rencontrer et voir affinités selon votre signe" vous voyez le genre ??

Merci beaucoup pour votre réponse.
Christine
  • 3. Christine | 25/01/2017
Bonjour Louise,
La Lune en poisson maison VIII en trigone à Jupiter Cancer maison XII est un aspect de protection effectivement, pas spécifiquement contre la maladie d'Alzheimer.
Uranus en carré à Neptune est un aspect générationnel qui décrit un conflit entre le désir de se démarquer et celui de fusionner.
Saturne, lune noire en scorpion maison IV : sans doute des non-dits, des interdits familiaux concernant la sexualité....
Ceci dit difficile d'analyser un thème par petits bouts, c'est le thème global qu'il faut interpréter, sous peine de passer à côté de l'essentiel......
Bien cordialement.
PS : entre le tropical et le sidéral il faut choisir.
louise
  • 4. louise | 24/01/2017
Bonsoir

UNE LUNE EN POISSONS MAISON 8 TRIGONE JUPITER EN CANCER MAISON 12 PROTEGE T-ELLE DE LA MALADIE D'ALZHEIMER ?
(Uranus nœud sud en 12) malheureusement Uranus est carré à Neptune en balance en 4...... (lune noire et saturne en scorpion en 4) un éclairage sur le plan médical;
Chiron en 6 conjoint PDFortune est-il protecteur ?

Merci pour votre travail A SE PRENDRE LA TETE CAR EN SIDERAL TOUT CHANGE !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 09/01/2017

×