Créer un site internet

Le Mancile ou tri-décile (108°)

Première étape sur le chemin spirituel

 

Avant de commencer cet article je souhaite remercier une de mes enseignantes en astrologie, Liliane Blanchet, pour m'avoir transmis ces précieuses connaissances sur les aspects spirituels.

 

Le premier aspect spirituel est le Mancile (le deuxième étant le Quintile, angle de 72° (voir l’article qui lui est dédié), il est égal à 108° et correspond à la division par 3,33333… du cercle du zodiaque.

Ainsi on aborde le monde irrationnel (mais cohérent) avec un nombre irrationnel. Le Mancile correspond au début de la conscience spirituelle, il a l’intuition du spirituel.

 

Le 3 symbolise notre constitution ternaire (corps, âme, esprit), la Trinité (Père, Fils, Saint Esprit). Il nous sort de la dualité, de la matière, pour réveiller le souvenir de notre dimension spirituelle.

3,333333333… le 3 derrière la virgule est répété à l’infini tel un mantra.

 

Mancile a la même racine que le mot mantra (man, activité mentale de la méditation, et tra, qui sauve, qui donne le salut, la libération). Les mantras sont des répétitions de sons qui font entrer celui qui les répète dans un état tel que toute conscience du monde extérieur et toute pensée sont abolies. Les mantras aident à dépasser la conscience égotique et font accéder le disciple à la dimension spirituelle.

 

Mancile = 108°. Le 108 est très présent dans les spiritualités orientales essentiellement.

Les chapelets bouddhistes contiennent 108 grains, de même pour les malas (chapelets de perles japonais) utilisés pour compter les mantras, les prières ou les intentions.

L’alphabet sanskrit compte 108 lettres. Dans la tradition yogique, on trouve 108 textes sacrés des Upanishads, 108 lieux saints sacrés en Inde et 108 points marma (points d’acupression) sur le corps. Dans le yoga tantrique, 108 lignes d’énergie sont décrites dans tout le corps et elles convergent et se connectent au chakra du cœur.

Les mathématiciens védiques ont mesuré le diamètre du Soleil à 108 fois plus grand que le diamètre de la Terre, et la distance entre le Soleil et la Terre à 108 fois le diamètre du Soleil.

Les premiers disciples qui suivirent le Christ, au-delà des 12 apôtres, étaient au nombre de 108.

Le Mancile serait en relation avec le son primordial, la vibration primordiale. Il permet d’être dans une écoute subtile.

 

Quand un Mancile relie deux planètes, le souvenir d’une liaison spirituelle entre les deux énergies planétaires se réveillerait. La répétition d’un mot par exemple pourrait faire parvenir à se souvenir d’un savoir spirituel.

Comme avec la Lune noire (le Mancile serait en lien avec la vibration de la Lune noire), le risque avec le Mancile serait d’être coupé de la vraie lumière si l’on ne reste que dans la répétition (répétition d’un savoir, d’un souvenir). C’est un aspect qui nous permet de cheminer des ténèbres vers la lumière, mais nous ne sommes pas (encore) la lumière.

 

Le Mancile n’est que le début du chemin spirituel et il ne s’agit pas de prendre le début pour la fin. Le danger avec cet aspect est d’être dans une forme de dépendance, d’être « accro » au plaisir de se retrouver dans un bain vibratoire, dans le souvenir d’un premier « décollage » spirituel. Le piège est de rester enfermé dans ce bien être, d’en rester là et ne rien en faire. Le risque est de se mettre en retrait en attendant d’être parfait(e).

 

Comme tout aspect spirituel le Mancile présente une face plus sombre.

Selon l’astrologue Valérie Darmandy, l’aspect de 108° (ou tri-décile : 3x36°) exprime des émotions et une énergie intenses difficiles à vivre et susceptibles de tourner en colère ou en destruction si elles ne sont pas canalisées (elle cite à ce propos les exemples d’Amy Winehouse et d’Oscar Pistorius, cet athlète sud-africain amputé des deux jambes, qualifié aux jeux olympiques de 2012 et condamné pour le meurtre de sa compagne : tri-décile entre son Pluton au MC et son Mars en I). Selon elle cet aspect sous-entend une énergie à la fois créatrice et destructrice qui a besoin d’être transcendée et mise au service d’une ambition, d’une vocation, d’une activité dans laquelle on se spécialise et que l’on pousse à la performance. Lorsque la vocation est trouvée le Mancile conduit à la réussite dans le domaine particulier choisi.

 

Voyons comment se présentent les Manciles dans le thème natal et la vie de quelques personnalités.

 

Wolfgang Amadeus Mozart, le musicien génial et inspiré, le compositeur à l’oreille absolue, connu et révéré dans le monde entier possède trois Manciles : Soleil-Jupiter, Mars-Jupiter et Mars-Uranus. Mozart révèle ses dons prodigieux pour la musique dès l'âge de trois ans et compose ses premières œuvres à l'âge de six ans. Comment expliquer son génie précoce si ce n’est par la réminiscence d’une inspiration musicale et d’une écoute subtile de nature spirituelle héritées de vies antérieures. Comme exprimé plus haut le Mancile serait en phase avec le son primordial, la vibration primordiale, Mozart semble les avoir captés et merveilleusement retransmis, notamment à travers le Mancile Uranus-Mars en signes d’eau. Mozart image

Uranus en Poissons conjoint au Nœud Sud et maitre de son amas planétaire en Verseau (Soleil, Mercure, Saturne, Vénus) exprime son aptitude karmique à se brancher vibratoirement à un univers hautement inspiré certainement par ce que Pythagore qualifia de Musique des Sphères (l’Harmonie ou la Musique des Sphères est fondée sur l'idée que l'univers est régi par des rapports numériques harmonieux et que les distances entre les planètes sont réparties selon des proportions musicales). Uranus-Noeud Sud sur le Descendant en Poisson indique comment la musique de Mozart nous fait vibrer émotionnellement à son diapason céleste.

Avec le Mancile reliant Uranus à Mars en Cancer et en maison X Mozart ne se contente pas d’être inspiré, il agit : il apprend dès le plus jeune âge à maitriser plusieurs instruments (violon, clavecin, piano, orgue), il compose (symphonies, concertos, sonates, opéras, menuets…), il joue et se produit sur de nombreuses scènes d’Europe devant une audience subjuguée (Mars Cancer en X est également en tri-décile (Mancile) à Jupiter en Balance lui assurant une reconnaissance à la hauteur de son génie).

 

Mozart

 

Ce même Jupiter en maison II (les finances) forme un Mancile avec la conjonction Soleil-Mercure Verseau en maison V (les créations) : ses œuvres musicales sont largement rétribuées par ses employeurs, les princes-archevêques de Salzbourg ce qui permet à Mozart de mener grand train. Sa créativité hors norme, son génie, sa virtuosité aimantent à lui le succès, la reconnaissance et ceci semble la répétition (Mancile = mantra) d’une abondance déjà vécue dans des vies passées (Jupiter est régent du Nœud Sud et d’Uranus qui lui-même gouverne la conjonction Soleil-Mercure en Verseau).

Ceci n’empêchera pas Mozart de mourir prématurément (à 35 ans) malade, criblé de dettes et enterré dans une fosse commune (ce qui était cependant habituel pour la classe moyenne à l’époque en Autriche). Sa fin de vie misérable se voit dans cette conjonction Lune-Pluton Sagittaire en maison IV (conditions de fin de vie) opposée à la Lune Noire, en carré à Uranus et semi-carré à Saturne. Sa Lune plutonisée reflète également son caractère difficile - « Mozart était lui-même son pire ennemi » écrit le musicologue et biographe de Mozart Robbins Landon.

On peut aussi s’interroger sur l’aspect éventuellement destructeur du Mancile quand ses intenses énergies ne sont pas (ou mal) canalisées ou transcendées. En effet Mars que l’on retrouve dans deux des Manciles est rétrograde et en chute en Cancer donc sous la maitrise de cette Lune-Pluton problématique, tandis que Jupiter qui se trouve également impliqué dans deux des Manciles gouverne cette conjonction partile Lune-Pluton en Sagittaire. Ainsi cette Lune fortement travaillée par le maitre des enfers et des transgressions semble imprégner de soufre les trois Manciles, ce qui ne les empêchent nullement de connecter Mozart au divin lorsqu’il compose et joue sa musique sans pareille.

 

Jim Morrison (ouvrir l’article le club des 27 pour voir son thème astral), tout comme Mozart, détient un Mancile (exact) Soleil-Jupiter, d’autant plus puissant que le Soleil est en Sagittaire (donc régi par Jupiter) en maison X et Jupiter en Lion en VII lui assurant l’adulation du public et une renommée mondiale.

Jim morrison 2Un 2ème Mancile qui va dans le même sens et amplifie l’effet du premier, connecte la Lune en Taureau (sa voix) à Jupiter, la Lune étant elle-même opposée à Vénus, sa maitresse, en Scorpion donnant à son timbre sa tonalité envoutante si particulière.

Ces deux Manciles à eux seuls (on peut y ajouter le Quintile (ou bi-décile : 2x36°) Soleil-Neptune, aspect spirituel de créativité) propulsent Morrison au rang d’icône.

N’est pas une icône qui veut ! Ces deux Manciles reliant les deux luminaires à Jupiter y sont pour quelque chose : ils ont amplifié son magnétisme personnel en le nimbant d’une aura subtile et magique. Ils ont réveillé le souvenir d’une liaison spirituelle entre ces énergies planétaires, d’un premier pas déjà franchi sur un chemin d’éveil de conscience.

La question reste de savoir si Jim Morrison est allé plus loin sur ce chemin ou s’il est resté coincé dans sa révolte, son statut d’idole incomprise, aux prises avec ses démons et sa nostalgie du paradis perdu devenu artificiel comme semblent le suggérer la conjonction de Jupiter à la Lune Noire et le 3ème Mancile reliant Pluton au Milieu du Ciel ?

 

Edgar Cayce dont j’ai abordé le cas dans mon article « Chiron et les guérisseurs » manifeste déjà, simplement à travers les aspects planétaires classiques et leurs liens à l’astéroïde Chiron, l’être hautement spirituel qu’il a été. A ces aspects traditionnels on peut maintenant y ajouter quatre Manciles renforçant, si cela devait l’être, l’aura lumineuse de ce grand voyant-guérisseur mais aussi révélant peut-être certains de ses tourments.

Edgar cayce 2Le plus significatif et puissant de ces Manciles est celui qui relie exactement Uranus en Lion (conjoint à son Ascendant Lion) à Neptune, encadré par Chiron et la Lune, en Taureau en maison IX. Ce Neptune est d’autant plus fort qu’il gouverne quatre astres majeurs : Soleil, Vénus, Mercure, Saturne et son Nœud lunaire Nord en Poissons. Ainsi toute la personnalité humaine, la singularité d’Edgar Cayce, le but et le sens de sa vie apparaissent comme englobés, illuminés, par les énergies planétaires transcendantes d’Uranus et de Neptune.

La réminiscence du lien énergétique entre ces deux planètes transpersonnelles parait évidente au regard de la précocité de ses dons visionnaires : comme je l’ai raconté dans mon article, à l'âge de 5 ans, alors qu’il était dans le coma du fait d’une maladie, il informa à voix haute son médecin de la cause de son état morbide et lui décrit le type de traitement qu'il fallait lui prescrire. 

A partir de 21 ans le jeune Edgar Cayce commença à donner ce qu’il appela ses "lectures", c'est à dire les réponses qu'il donnait en état de transe hypnotique (Neptune est à l’œuvre), aux personnes venues le consulter, essentiellement au début pour guérir des problèmes de santé physique. Neptune Taureau (ses diagnostics et remèdes captés sous hypnose étaient toujours très concrets) est conjoint à Chiron en Bélier dans son thème, tandis que Mars exalté en Capricorne forme un Mancile à Chiron qu’il gouverne : Edgar Cayce aurait eu bien du mal à échapper à sa mission de guérisseur des corps et des âmes.

E. Cayce n’est pas tombé dans le piège du Mancile : il ne s’est pas cantonné à la répétition d’une connaissance et d’un état de conscience issus d’anciennes vies mais a fait évoluer ses lectures, concernant au départ uniquement la sphère physique, vers la consultation des annales akashiques et des vies antérieures, la communication avec les esprits et les visions prophétiques. Sa renommée est devenue internationale : Chiron-Neptune-Lune en maison IX avec Chiron en Mancile à Mars, maitre de IX, et Neptune Mancile Uranus (sans compter le double trigone Jupiter-(Neptune-Chiron) et Mars-Lune en IX bien sûr !).

Les deux autres Manciles font intervenir Pluton maitre de la maison IV, celle de l’héritage familial et de la continuité transgénérationelle. Le tri-décile (ou Mancile) Pluton-Nœud Sud associe le bagage karmique d’Edgar Cayce (NS) et certaines facultés de ses aïeux (Pluton) ravivant très tôt dans sa vie le souvenir engrammé de dons occultes. Cette ancienne mémoire resurgit à l’occasion d’une épreuve (le coma) et ramène le petit garçon à la vie : Pluton Mancile Lune Noire (moyenne), Lunes Noires en Verseau en maison VI (la maladie), Lune Noire vraie opposée à Uranus/AS.

 

Gaspard Ulliel dont nous pleurons le décès accidentel il y a deux jours (mercredi 19 janvier 2022) sur une piste de ski savoyarde, possède deux Manciles très significatifs au regard de cette mort brutale et prématurée (à 37 ans). 

Gaspard ulliel

Le premier Mancile fait intervenir Mars, maitre de son Ascendant Bélier et de sa maison VIII Scorpion, et son Noeud Nord en Taureau : son tempérament fougueux, intrépide, battant (AS Bélier) est irrémédiablement infusé par des énergies le portant à flirter avec l’idée ou la réalité de la mort (Mars maitre de VIII), avec la tangibilité de son incarnation physique (NN en Taureau en II), avec l’aspiration à un renouvellement de lui-même (Mars est en Verseau en XI et il forme également un Quintile au Nœud Sud Scorpion en VIII).

Ces deux aspects subtils (le Mancile et le Quintile) reliant Mars à l’axe du Destin (Axe des Nœuds lunaires) dans les maisons II et VIII évoquent la possibilité que Gaspard ait gardé de ses vies passées l’écho d’une fulgurante ouverture spirituelle au moment d’un accident, d’une crise ou de sa mort. Le fait que le Nœud Sud et le Soleil soient en maison VIII et qu’Uranus et Saturne (tous deux gouverneurs de son Mars en Verseau) en ouvrent et en ferment les portes, renforce la puissance de cette maison de régénération et de transmutation et cette impression de retour d’un karma où la question du sens de la vie et de la mort, de son existence propre et de la réalité de son incarnation est prégnante (la présence de la Lune noire moyenne sur l’AS appuie cette impression).

Le deuxième Mancile implique justement la mystérieuse, l’inquiétante (pour la vie) et l’initiaque Lune Noire : la conjonction des Lunes noires vraie et corrigée en Bélier en maison I est en tri-décile à Neptune Capricorne conjoint au Milieu du Ciel (côté maison IX).

Fait notable les deux Lunes Noires sont en conjonction partile à 19° du Bélier, ce degré étant le degré d’exaltation traditionnelle du Soleil ! Funeste présage où sembe résonner dans un cri le refus d’exister et qui recouvre d’un voile de cendres l’éclat le plus glorieux du Soleil de printemps.

Quant à Neptune (symbolique du monde du cinéma et des fantasmes qu’il suscite), il encadre, avec la Lune, le Milieu du Ciel garantissant à Gaspard une immense reconnaissance populaire et même bien plus, une aura de mythe (Neptune n’est-il pas au seuil de la porte des Dieux (0° Capricorne) ?).

 

Tn gaspard ulliel

 

L’aura iconique de Gaspard Ulliel perdurera à n’en pas douter (MC et 4 planètes en Capricorne dont trois en X) et même ne fera que s’accroitre par la fulgurance de son parcours, son éternelle jeunesse (parti à 37 ans au retour des Nœuds lunaires), son intrinsèque élégance et sa beauté énigmatique, émouvante et fatale (Trio Lune-Vénus-Jupiter en X en carré aux Lunes noires en I, Lune noire moyenne sur l’AS, conjonction partile Vénus-Jupiter (régents respectivement du Nœud nord Taureau et du Soleil-Uranus  Sagittaire) en Quintile à Pluton Scorpion en VII, en trigone partile à la Part de Fortune et en opposition exacte au Soleil Noir).

Ces deux Manciles, Mars-Nœud Nord et Neptune-Lunes Noires, touchant des points où l’inconscient règne et le libre arbitre est pour le moins restreint, ont certainement joué leur rôle de mantra : répétition hypnotique d’une expérience à la fois mortifère et transcendante, antérieure à cette vie.  

Mais seul l’inoubliable Gaspard pourrait en parler (ou vouloir se taire)…Que son âme soit en paix.  

 

Le 21 janvier 2022

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 27/01/2022

×