La Part de Fortune

Tyché / Daïmon

 

Selon les anciens astrologues la Part de Fortune était aussi importante que le Soleil, la Lune ou l'Ascendant dans le thème de nativité. Symbole

Dans son article* "Parts astrologiques" Volguine donne une explication de ce fait tirée de l'étude sur la Part de Fortune faite par Walter Koch et Gustav Schwickert* : "s'ajoutant aux trois facteurs les plus importants de l'horoscope : l'Ascendant, le Soleil et la Lune, ce point (la Part de Fortune ) forme dans le Ciel un quadrilatère dont les deux côtés sont égaux et les autres parallèles qui représentent comme on sait un trapèze.... Une part (la Part de Fortune est la plus connue de toutes les parts actuellement mais il en existe bien d'autres...) n'est donc pas quelque chose d'imaginaire et arbitraire comme on pense à tort, mais une sorte de prolongation ou de projection des trois points astronomiques qui ne peut se trouver qu'à cet endroit comme les trois pieds d'une table ou d'une chaise indiquent automatiquement l'emplacement d'un quatrième."

Ce fait géométrique est aisément vérifiable sur chaque thème natal et constitue d'ailleurs un bon moyen de vérification de la justesse de votre calcul (si vous n'obtenez pas un trapèze parfait c'est que vous avez fait une erreur de calcul).

 

La roue de fortuneDe nos jours on minimise cette Part de Fortune et, quand on l'utilise, on a tendance à ne lui conférer que la signification de chance, aisance, bonheur, ce qui ne correspond pas à la symbolique ancienne.

D'après Ptolémée*, la Part de Fortune ou Tyché, représentait le Destin impliquant la notion de caprice, de hasard aveugle.

Selon Volguine, l'image de la Roue de Fortune du Tarot, représentant aussi bien la montée que la chute, le succès que l'échec, incarne bien cette conception antique de la fortune.

 

Ptolémée ne donne qu'un seul mode de calcul de la Part de Fortune : il faut additionner les longitudes de l'Ascendant et de la Lune et en déduire du total celle du Soleil (on compte la longitude de ces points en partant de 0° du Bélier. Par exemple si l’Ascendant est à 12° du Cancer, cela donne 102°)....Or cette formule de calcul ne s'applique que pour les naissances diurnes (Soleil au dessus de la ligne d'horizon (ligne AS-DS)). Pour les personnes nées alors que le Soleil était sous l'horizon (naissances nocturnes) le calcul à faire est d'additionner les longitudes du Soleil et de l'Ascendant et de déduire du total  la longitude de la Lune.

Pour distinguer cette part de Tyché, les Anciens  lui ont donné le nom de Daïmon.

Comme nous l'explique Volguine : ces deux Parts de Fortune existent et agissent dans tous les thèmes. La naissance nocturne ou diurne semble tout simplement accentuer l'importance de l'une ou de l'autre sans détruire le rôle de celle qui n'occupe plus la première place.....

L'interprétation de la Tyché lunaire, de nature passive et réceptive, concernerait presque exclusivement les événements extérieurs, les faits concrets que le sujet est obligé de subir et contre lesquels il ne réagit pas ou réagit à peine. Celle de Daïmon solaire renseignerait davantage sur les résultats de l'activité du sujet, les succès et les échecs qui dépendent de lui-même, et non du milieu ou du destin (on l'appelle aussi Part d'Esprit).

Chez Abraham Ibn Ezra, Tyché porte le nom de Fortune et Daïmon celui du sort du Soleil et du mystère, chez Alchabitius Daïmon est la part de la divination des choses futures.

Pour Bonatti la Pars Futurorum (Part du Soleil ou Part d'Esprit) signifie l’âme et le corps après la Part de Fortune, la foi, la prophétie, la religion, les secrets et choses cachées mais aussi la libéralité et l’honorabilité.

 

Selon Dane Rudhyar* la Part de Fortune est l'indication la plus caractéristique du type de "personnalité" qu'un individu peut réussir à développer et à projeter. Personnalité ici dans le sens de la qualité spéciale,  de la radiation qui émane de l'individu. La Part de Fortune peut aussi être définie comme le point focal pour l'expression du pouvoir généré par la relation soli-lunaire. Il y a une connexion entre la Part de Fortune et la capacité de bonheur de l'individu (bonheur dans le sens d'aisance des fonctions vitales, de bien être organique et social).

Pour Rudhyar le degré opposé à la Part de Fortune est le Point d’illumination. C’est un indice révélant la possibilité, pour l’individu, de parcourir cette voie consciente que les chinois appellent le Tao. 

 

D'après Volguine, la Part de Fortune apparaît comme une "synthèse personnelle" (à cause de l'Ascendant) des principales forces cosmiques (les deux luminaires) et, d'après lui, c'est presque le point le plus essentiel du thème astrologique.

FortuneQuant à l'astrologue J. Méry*, voici ce qu'il en dit : "Un autre facteur d'influence dans le destin est celui qu'on appelle la Part de Fortune, point fictif qui synthétise, croit-on, par le sens de la maison où il est fixé, par le calcul, la dominante de chance ou de malchance du sujet...La Part de Fortune représente une influence dérivée du Soleil, de la Lune et de l'Ascendant. L'intervention de l'Ascendant dans ce calcul a sa cause en ce que cet Ascendant de naissance est exactement le degré que la Lune occupait au moment de la conception, sans être toutefois, lors de la naissance, à la même longitude par rapport à la Terre. La Lune a commencé son action sur l'embryon dès la conception et l'a suivi, en combinaison avec le Soleil, jusqu'à l'éclosion ou la naissance qui se fait au même degré que celui de la conception. C'est pourquoi cette position de la Part de Fortune a son importance comme indication de la source préparée par la nature des succès ou des revers du destin".

Personnellement je n'avais jamais entendu parler de cette coïncidence entre les degrés de l'AS et de la Lune de conception, et je considère cela plutôt comme une hypothèse très intéressante et séduisante mais difficile à prouver, peu de personnes connaissant l'heure de leur conception.

 

Testons maintenant la Part de Fortune dans quelques thèmes astraux de personnalités connues afin d'en vérifier l'importance (en cliquant sur le nom des trois premiers cas vous serez renvoyés à l'article les concernant et donnant leur thème natal). Pour les naissances diurnes je ne commenterai que Tyché tandis que pour les naissances nocturnes j'examinerai Tyché et Daïmon afin d'apprécier laquelle est éventuellement la plus pertinente.

 

- Dalida : Sa Part de Fortune Tychée (PFT) se trouve à 26° du Taureau en maison IX au trigone du Soleil Capricorne en V et de Jupiter-Mars en Vierge en I (grand triangle) ce qui témoigne de son succès internationnal (la maison IX et le triangle incluant Soleil et Jupiter) grâce à sa voix (PFT en Taureau). Jupiter en I évoque le charisme personnel et Soleil en V son mode d'expression sur la scène à la fois solaire et sobre (Soleil en Capricorne).

Sa Part de Fortune Daïmon (PFD, puisque c'est une naissance nocturne) est à 4° du Capricorne en conjonction partile à Vénus conjointe à la Nouvelle Lune avant la naissance, ce qui symbolise bien sa vocation artistique et en trigone à Neptune-Noeud Sud, précisant un don pour la musique sans doute très ancien. Ce trigone entre Vénus-PFD-NLan en IV et Neptune-Noeud Sud en XII m'évoque la maman de Dalida (maison IV) rêvant d'un destin d'artiste célèbre (Vénus-PFD-NLan) pour son bébé pendant sa grossesse (maison XII), imprimant en sa fille ce même rêve (continuité entre les deux rêves : sens du trigone Vénus IV-Neptune-NS XII).

Ici Tyché semble bien en relation avec des faits objectifs (le succès, la scène, la voix) et Daïmon avec des réalités plus occultes liées aux racines familiales et en particulier à la mère (Daïmon est également au carré de la Lune : Dalida n'a jamais pu être mère).

 

- Kurt Cobain : Sa Part de Fortune (PFT) se trouve à 1° du Verseau en maison V, Uranus se plaçant sur l'AS : elle décrit bien sa créativité se nourrissant de son originalité et de sa personnalité de rebelle. Uranus maitre de la PFT est aussi conjoint à Pluton (en conjonction partile à l'AS Vierge) tandis que la PFT fait un carré partile à Mars Scorpion maitre de la maison VIII conjoint au Noeud Sud (le Noeud Nord est en VIII) : de lourds indices convergents tous vers une mort brutale (suicide par balle dans la tête à 27 ans)....PFT est également au semi-sextile exact du Soleil (son succès personnel), au sextile de Vénus-Saturne en VII (son amour contraignant pour sa compagne et sa fille (Saturne maitre de V)) et opposée à Jupiter Cancer maitre de IV (l'opposition aux valeurs léguées par sa famille et la difficulté à affronter son propre rôle de père).

Daïmon (PFD) est à 8° du Taureau conjointe au Noeud Nord en VIII, opposée à Mars-NS Scorpion et au double sextile de la Lune Cancer en X et du Soleil Poissons en VI : la popularité (Lune/X) et le succès par son travail (Soleil/VI) n'auront pas empêché la pulsion auto-destructrice de s'accomplir.

Dans les deux parts se lisent le destin mortifère de K. Cobain ainsi que sa célébrité confirmant que la Part de Fortune porte en elle tout autant le bonheur que le malheur.

 

- Bill Gates : Sa Part de Fortune (PFT) se place à 0° du Capricorne en maison VI (indice que sa fortune, son destin se forge par un travail quotidien acharné, ambitieux, sur le long terme) en sextile à Soleil-Neptune en IV et au trigone de Jupiter-Pluton en maison II (le Soleil étant maitre de cette maison II). Chacun sait que l'on consulte la maison II et son maitre si l'on veut connaitre l'état des finances du natif : les aspects bénéfiques de la PFT au maitre de II et aux deux amplificateurs que sont Jupiter et Neptune illustrent parfaitement l'immense fortune (financière) de Bill Gates. Notons également que Pluton (dit "le riche"), gouverneur du Soleil Scorpion, est conjoint à Jupiter en Lion (donc sous la régence du Soleil) en maison II ajoutant sa touche d'ambition matérielle, de flair en affaires, de volonté de puissance dans la recherche de gains.

Daïmon (PFD), elle, est à 8° du Taureau (signe en analogie à la maison II) en X opposée au Soleil, au carré d'Uranus et quinconce à Mars maitre de X. La PFD met ainsi en relation plus ou moins conflictuelle la vocation professionnelle (la X) avec l'argent gagné (la II) et l'informatique (Uranus) suggérant que sa fortune ne s'est pas "faite toute seule", qu'il lui a fallu se battre et qu'elle n'est pas exempte de revers imprévus (PFD carré Uranus).

Ainsi si Tyché met en exergue l'ampleur de sa fortune personnelle, Daïmon, elle, souligne plutôt l'âpreté du chemin pour l'obtenir.

 

Einstein- Albert Einstein : Sa Part de Fortune (PFT) se situe à 2° du Bélier en maison X en conjonction très étroite à Mercure, Saturne et la Lune noire vraie : son destin (Tyché) se lit de façon limpide dans cette alliance de l'intelligence, de la rigueur d'esprit et de la quête d'absolu (ici mathématique) s'exerçant dans son domaine professionnel et faisant sa renommée. En quinconce avec Uranus maitre de la maison IX en Vierge, Tyché souligne la part de génie inspirant ses hautes et précises conceptions physiques et mathématiques de l'univers. Sa PFT en sextile partile au Noeud Nord Verseau nous dit qu'il a rempli son contrat de vie tout en soulignant par la position du NN en maison VIII à la conjonction de Mars (qui gouverne PFT, Mercure, Saturne et LN) le danger potentiellement mortel de l'application de ses recherches.

 

- André Barbault : Tous ceux qui pratiquent l'astrologie connaissent bien ce grand astrologue français né entre les deux grandes guerres.Barbault

Sa Part de Fortune (PFT) se trouve à 28° du Verseau conjointe à l'AS et à Uranus en maison I : Uranus en astrologie moderne symbolise justement l'Astrologie, André Barbault incarne donc très bien ce que lui suggère vigoureusement sa Part de Fortune !

En outre son intellect aiguisé, son sens psychologique (Mercure Scorpion en VIII au trigone de la PFT : il est connu pour avoir formulé les apports de la psychanalyse à l'astrologie), son savoir à la fois encyclopédique et pointu (Jupiter Balance conjoint Saturne Vierge en VII en quinconce à PFT : il a renouvelé l'astrologie mondiale, en introduisant notamment un indice de concentration planétaire mesurant l'éloignement des planètes du système solaire entre elles) l'ont conduit à être reconnu par toute la profession. Il a communiqué sa passion (Uranus, maitre de PFT, opposé exactement à Vénus-Mars en VII) en initiant à l'astrologie plusieurs générations (André Barbault a actuellement 96 ans, vous pouvez lire ses articles astrologiques passionnants sur son site*).

 

- Brigitte Lahaie : Tout le monde, je suppose, connait cette star du X des années 70 reconvertie en animatrice radio sur des sujets concernant la sexualité ou l'érotisme.

LahaieSa Part de Fortune (PFT) se trouve à 2° du Scorpion (signe lié à la sexualité) en maison X (la carrière), en conjonction à Vénus-Neptune Balance (la séduction et le fantasme). Ses rôles de soubrettes, de fausse ingénue ou d'infirmères se lisent dans sa Lune en Vierge conjointe à Pluton en Lion au sextile de la PFT, cet aspect traduisant bien également son changement de profession en temps que "coach-animatrice radio" (la Lune étant en IX et Pluton-Jupiter, maitre de son AS en VIII / son amas planétaire en Balance (Vénus-Neptune-Soleil-Mercure) aiguillant son intérêt sur les problèmes sexuels des couples).

Enfin sa PFT accompagnée de Vénus fait un carré partile à Uranus en VIII nous dévoilant une vie amoureuse mouvementée, non conventionnelle, sujette à coups de foudre, ruptures et revirements nombreux, le tout pouvant être mis en scène dans des films (Vénus en aspect à Neptune (l'illusion, le fantasme) et Uranus (le cinéma)).

A signaler que l'astrologue Michael Mandl* a effectué une analyse des thèmes de 7 acteurs et actrices de films pornographiques où il a mis en évidence l'importance de la Part de Fortune : dans tous les cas la PF est en liaison directe ou indirecte à la planète Mars, et dans 4 cas sur 7 il s'agit d'une conjonction Mars-PF (Vénus est également fortement impliquée ainsi que l'axe Taureau-Scorpion).

 

- Romy Schneider : Sa Part de Fortune (PFT) se trouve à 28° des Gémeaux en conjonction partile à l'Ascendant (car elle est née au moment précis de la nouvelle Lune, moment particulier où la Lune est invisible pendant la nuit) et au carré de la conjonction Lune-Soleil, le couple de luminaires se plaçant sur la cuspide de la maison V (les enfants). Schneider

Comment ne pas voir dans cet aspect le drâme de sa vie : le décès tragique de son fils David âgé de 14 ans dont elle ne se remettra jamais et qui contribuera à sa fin moins d'un an après. La PFT est également en trigone à la conjonction Jupiter-MC en Verseau, signe de son immense notoriété grâce au 7ème art.

Daïmon se place exactement au même degré que Tyché sur l'AS Gémeaux puisque le Soleil et la Lune sont tous les deux à 0° de la Balance. Mercure, maitre de l'AS et des deux Parts de Fortune, se trouve en Vierge en maison IV montrant l'importance pour elle de sa famille et en particulier de sa mère, elle même actrice (et que Romy soupçonna d'avoir une liaison avec Hitler). En outre Mercure, qui symbolise entre autres les comédiens, est encadré de Mars et Neptune gouverneurs de ses maisons X et XI et au trigone d'Uranus maitre de X : le destin professionnel de Romy était clairement orienté vers le cinéma.

Le thème de Romy Schneider est un cas rare où Tyché et Daïmon fusionnent sur l'Ascendant en quadrature de la nouvelle Lune de naissance : figure frappante de l'ambivalence de son destin tiraillé entre l'éclatante lumière de son visage, de son statut de star et la sombre tragédie de sa vie de femme et de mère.

 

- Landru : Sa Part de Fortune (PFT) se situe à 12° du Taureau en conjonction à l'Ascendant et à Pluton en maison I, au carré de l'axe des Noeuds lunaires, Mars étant conjoint au Noeud Nord en Lion en V : un destin et une personnalité assujettis au dieu des enfers (Pluton), un être tenaillé par des pulsions sexuelles violentes (le Noeud Nord a quelque chose d'obsessionnel, ne pas oublier que de très nombreux attentats terrorristes sont marqués par cette conjonction Mars-NN). Landru

Fait remarquable et très inquiétant ce Mars obsédant régente toutes ses planètes en Bélier : Soleil, Lune, Vénus, Mercure, Jupiter, Neptune sans oublier les deux astéroïdes majeurs : Chiron et Cérès !!! Comment échapper à la tyrannie marsienne ? Toutes ces planètes se trouvent en outre en maison XII (maitrisée par Neptune-Jupiter), maison pernicieuse des épreuves, des incarcérations, de l'emprisonnement psychique, des secrets...et secret il le resta jusqu'au bout : à son avocat qui, au pied de l'échafaud, lui demandait si finalement, il avouait avoir assassiné ces 11 femmes, Landru répondit : « Cela, Maître, c'est mon petit bagage... ».

Vénus, maitresse de l'AS et de sa Part de Fortune, conjointe à Neptune, Mercure, Soleil en XII et trigone à Mars-NN lui aura octroyé des cadeaux : dans sa cellule, en trois ans d'incarcération (de 1919 à son exécution en 1922) il aurait reçu plus de 4 000 lettres d'admiratrices dont 800 demandes en mariage ! Dans son cas on parle de fascination érotique ou hybristophilie....

 

En guise de conclusion :

L'étude de ces huit cas montre que la Part de Fortune (Tyché comme Daïmon) est à l'évidence un point de toute première importance qui focalise tout autant la fortune que l'infortune, la chance que la malchance, le bonheur que le malheur.

Il est difficile avec si peu de cas d'affirmer une primauté de Daïmon sur Tyché dans les thèmes nocturnes...les deux parts semblant nous fournir des indications précises et pertinentes.

Il est frappant de constater que l'analyse de l'emplacement de la Part de Fortune (PFT / PFD) en signe et maison et de ses aspects (à orbes faibles) aux autres planètes semble suffire à croquer en quelques traits marquants le panorama de la vie du natif. Les puristes ajouteront qu'il faudrait y ajouter le trio indispensable Lune-Soleil-Ascendant afin de clore et d'équilibrer la figure du trapèze évoquée en introduction et de parfaire le portrait.

 

 

* Références bibliographiques :

 

- Les Cahiers Astrologiques, n°152, 1971, A. Volguine, les Parts astrologiques.

- Les Cahiers Astrologiques n°50, 1954, Walter Koch et Gustav  Schwickert, L'Énigme de la Part de Fortune.

- Les Cahiers Astrologiques n° 83, J. Hièroz, La Question des Parts chez les Anciens.

- Traité d'astrologie pratique et d'interprétation par questions et par réponses, J. Méry, Dervy-Livres, 5ème édition , janvier 1958.

- Le cycle de la lunaison, Dane Rudhyar, Editions du Rocher, 1978.

- La Tétrabible III, 11, Ptolémée, traduite par N. Bourdin, 2006, Arbre d'Or, Genève.

- http://www.andrebarbault.com/articles.htm

- http://www.mandlonline.com/IMG/pdf/acteurs_rayon_x_mm.pdf

- Les détails des biographies sont tirées de wikipédia.

 

Le 15 / 02 /2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 09/06/2018