Chiron et les guérisseurs

 

Pour plus de précisions sur la nature astronomique, l'histoire mythologique et les significations symboliques de Chiron je vous conseille de vous reporter à mon article "Chiron, blessure et guérison".

 

Chiron ayant reçu d'Artémis, soeur d'Apollon, les enseignements liés à la science de la guérison, que ce soit par les plantes, la musique, les mains (chiropractie), le magnétisme, il détient les secrets de la guérison et notamment celle des blessures de l'âme. Artémis lui avait également enseigné la science des astres et de la prophétie.


Chiron dans le thème natal représente, outre la blessure existentielle, nos capacités de guérison, de compassion pour ceux qui souffrent, notre aptitude à les aider, à les conseiller, à les guider, à les soigner.

Chiron est l'handicapé qui dépasse sa condition, l'homme rejeté qui surmonte sa blessure et en fait une force bienfaisante et guérisseuse pour ses frères humains.

 

J'ai voulu, pour étoffer et parfaire les significations de Chiron, étudier sa position et ses aspects dans les thèmes de trois grands guérisseurs : Edgar Cayce, Padre Pio et maitre Philippe.

Il est vrai que ces guérisseurs réputés étaient aussi des mystiques et des voyants, les planètes Neptune et Uranus seront donc certainement mises en valeur dans leurs thèmes respectifs.

 

  • Commençons sans doute par le plus connu :  Edgar Cayce.

Edgar Cayce est né le 18 mars 1877 près de Hopkinsville dans le Kentucky (Etats Unis) au sein d'une famille paysanne.

C'était un élève très moyen à l'école, par contre il lui suffisait de s'endormir sur un livre pour en retenir toutes les pages imprimées.Edgar cayce 1

A l'âge de 5 ans, plongé dans le coma par une maladie, il donna à son médecin, à voix haute, la cause de son état et le type de cataplasme qu'il fallait lui appliquer. 

Adulte il est devenu célèbre pour ses fameuses "lectures", c'est à dire les réponses qu'il donnait en état de transe, après hypnose, aux personnes venues le consulter.

Edgar Cayce donna plus de 14 000 « lectures » pendant 43 ans (de 1901 à 1944), au début surtout pour traiter des problèmes de santé physique de l'individu (« lectures physiques »). Plus tard les lectures ont aussi porté sur les vies antérieures, l'Atlantide, l'interprétation des rêves, la santé mentale et spirituelle.

Edgar Cayce communiquait avec les esprits, il pratiquait la lecture des Annales akashiques (ou « Livre de la vie ») et celle des auras, en cela il était reconnu comme médium, voyant et même prophète.

Edgar cayce

Comment ne pas apprécier la correspondance parfaite entre sa conjonction natale Chiron-Neptune (Neptune se trouve en outre placé, sacrée "coïncidence", sur le degré de découverte de Chiron !!) et sa faculté étonnante de délivrer sous hypnose son diagnostic et la prescription des remèdes adaptés à la maladie du patient venu le consulter ?

La conjonction Lune-Neptune dans le signe terrien du Taureau lui confère la réceptivité aux forces de "l'au-delà" (quel qu'il soit) et l'aptitude à en restituer les indications de façon concrète et pratique (recettes de régimes, de cataplasmes, de tisanes, de règles de vie...).

La position de ces trois planètes (Lune-Neptune-Chiron) en maison IX au trigone de Mars exalté en Capricorne et en V (Mars gouvernant la maison IX et Chiron) illustre la renommée internationale de ce grand voyant-guérisseur, sa volonté et son énergie fermement orientées à soigner et à éduquer, en particulier les enfants (la V), nombreux à recevoir ses "lectures" ainsi que la portée hautement morale et religieuse de ses paroles (Neptune-Chiron en IX).

Voilà ce que dit Michael D. Robbins (Oeil d'Horos N°38) à propos de la conjonction Neptune-Chiron en Taureau : "cette conjonction confère le pouvoir de guider et de guérir avec lumière et intuition. Cette combinaison d'énergie lorsqu'elle est maitrisée par l'initié, fournit un potentiel subtil de désillusionnement apportant des facilités pour le travail de rédemption sur le plan astral puisque ce plan est influencé par l'intuition. Elle confère également le pouvoir de guider les gens (Chiron) au travers des miasmes astraux par l'usage intuitif de la lumière".

Cayce 1910Le Soleil Poisson d'Edgar Cayce, maitre de son Ascendant Lion, est lui même sous la domination de Neptune lié à la Lune ce qui transparait nettement dans ce portrait de lui jeune homme : le visage est rond, lunaire, les yeux à la fois songeurs et hypnotiques sont ceux d'un Neptunien et d'un Uranien (Uranus étant conjoint à l'AS).

La Lune culminante encadrée par Neptune et Pluton indique un don occulte (Neptune maitre de VIII et Lune de XII) issu de la lignée familiale (Pluton, maitre de la maison IV) et acquis dès la petite enfance (opérationnel dès l'âge de 5 ans comme décrit plus haut).

Cette Lune puissante (culminante et exaltée en Taureau) n'est entravée par aucune planète ; au contraire elle concentre sur elle les énergies positives de plusieurs planètes favorisant sa qualité d'hyper-réceptivité : conjointe à Neptune et Pluton nous l'avons déjà dit, elle forme un triple sextile à son maitre Vénus, à Saturne et Mercure, ainsi qu'au Noeud Nord, tous en Poissons en maison VII (la foule des "patients" bénéficiant de ses "lectures") et un trigone, nous l'avons vu, à Mars Capricorne.

Vénus, maitresse de X, conjointe à Saturne, maitre de VI, en Poissons en sextile à la Lune, maitresse de XII, nous parlent bien du "travail" d'Edgar Cayce orienté sur le soin, le service, la santé et soutenu par la compassion pour la souffrance (je mets "travail" entre guillemets car E.C. ne voulait pas se faire payer, du moins au début, puis victime de son succès et ne faisant plus que cela, il demandait à contre-cœur des donations, afin de subvenir à ses besoins et ceux de sa famille : le semi-carré Chiron-Mercure, maitre de la maison II (l'argent gagné), lui même conjoint au restrictif Saturne illustre cette façon non conventionnelle (chironnienne) de percevoir sa rétribution financière). 

Son Noeud Sud en Vierge en I tandis que Mercure, régent du NS, est conjoint au Noeud Nord Poisson en VII nous indique bien qu'il ré-utilise un don ancien de "soigneur" dans sa vie actuelle, mais cette fois çi à un niveau plus subtil, plus intuitif, plus empathique.

Chiron, outre sa conjonction à Neptune en IX, fait un double trigone d'un côté à Uranus-AS, de l'autre à Jupiter en V : à travers ces aspects bénéfiques se dégage ici la figure d'un homme hors du commun, d'un guérisseur, d'un sage, d'un guide aux hautes valeurs spirituelles, d'autant plus que le Soleil, maitre de l'AS, est en semi-sextile à Chiron, liant indéfectiblement les deux astres par un pacte lumineux.

 

  • Continuons avec le Padre Pio, né le 25 mai 1887 à Pietrelcina (Italie) et mort des suites d'une attaque le 23 septembre 1968.

Sa mère, fervente catholique, lui donna le nom de Francesco en hommage à Saint François d’Assise et lui même prit le nom de Pie (en italien Pio), en hommage au pape Pie V, quand il rejoignit l'ordre des frères mineurs Capucins.

Dès l'âge de cinq ans (l'âge où Edgar Cayce, en état de coma, délivra le remède à sa maladie) le petit Francesco eut des visions mystiques : Jésus Christ et la Vierge Marie lui seraient ainsi apparus.

Mais il était également assailli la nuit par le Diable contre lequel il se battait en hurlant dans le noir. Les attaques du démon dureront jusqu’à sa mort....

Pio

Nous voyons transparaitre ce combat de l'ombre et de la lumière à travers Pluton, maitre de l'Ascendant Scorpion, en étroite conjonction avec le Soleil, les deux astres dans le signe double des Gémeaux, mettant en exergue ce duel de la double nature humaine (Soleil-Lumière / Pluton-Ombre) dont Francesco-Pio eut en permanence conscience.

 

Le 2ème maitre de l'AS, Mars, est conjoint étroitement à Neptune, attachant toute son énergie et son action à la spiritualité et en particulier à la religion chrétienne. Cet aspect rend compte de la ferveur de sa foi allant jusqu'au désir de sacrifice : en 1910, le Padre Pio confia à son provincial sa vocation de victime : "J’en viens à vous demander une permission, celle de m’offrir au Seigneur comme victime pour les pauvres pécheurs et les âmes du purgatoire. Ce désir s’est développé de plus en plus dans mon cœur, au point qu’il est devenu une forte passion". Le Scorpion à l'Ascendant dépeint bien cet être passionné - passionné ici par la Lumière divine et le Soi spirituel : les deux maitres du Scorpion (Pluton, Mars) sont conjoints au Soleil et à Neptune.

La Lune en domicile en Cancer en maison VIII conjointe au Soleil Noir et à Vénus au carré des Lunes Noires fait penser à ce désir sacrificiel. 

Saint padre pioG. Ruchet, dans son livre sur le Soleil Noir, lui attribue les significations de sacrifice, renoncement, illumination, compassion, mystique...D'après lui les personnes, comme Padre Pio, née avec une conjonction serrée Vénus-Soleil Noir, sont d'une grande sensibilité, les forces d'amour, la tendresse et l'humanité prédominant sur la raison et l'intellect. D'une manière générale l'apogée solaire (Soleil Noir) est analogue à un projecteur et la planète qui lui est conjointe (Vénus pour Padre Pio) sera si brillamment éclairée, nous dit G. Ruchet, qu'on ne verra qu'elle : elle sera donc hypertrophiée, envahissante, omniprésente, obsédante, primordiale...L'apogée solaire confèrera à cette planète la primarité absolue sur toutes les autres. N'est-ce pas effectivement l'Amour qui guida toute la vie du Padre Pio ?

 

Et le guérisseur dans tout ça me direz-vous ?

On prête justement à Padre Pio des guérisons miraculeuses de paralysies, tuberculoses, fractures, broncho-pneumonies, méningites, cécités et cancers, dont il attribua toujours humblement l'action à Jésus ou Marie. L'authenticité de certains miracles fut reconnue en 1990, après avoir fait l'objet de deux investigations officielles conduites par les autorités du Saint Siège dès le 20 mars 1983 (73 témoignages sont rassemblés en 104 volumes).

Sans être directement en conjonction avec eux, Chiron (le guérisseur) est encadré par le Soleil et la Lune, et en sextile au Noeud Nord positionné au MC, ce qui marque en soi la tonalité et le but de sa vie orientés fermement vers l'aide et la guérison des souffrants.

En Gémeaux et en maison VIII l'action bienfaisante de Chiron passe par l'utilisation de la parole et des forces occultes. Le trigone Chiron-Jupiter (existant aussi chez Edgar Cayce) révèle le guérisseur de premier ordre, oeuvrant avec toute sa bienveillance pour le rééquilibrage des maux physiques et psychiques et des tourments de l'âme (Jupiter en Balance en XII).

 

L'axe VI-XII, concernant le soin apporté aux petites et grandes maladies, est gouverné par le couple Vénus-Mars, l'un, Mars, étant conjoint à Neptune (le bistouri de la Foi) et l'autre, Vénus, étant conjointe au Soleil Noir (l'Amour pour l'humanité).

Nous remarquons, là encore comme chez Edgar Cayce, que la majorité de ses (leurs) planètes se trouvent dans les maisons VII-VIII-IX, conditions sinéquanones de sa (leur) renommée internationale et témoignant des foules se pressant pour le(s) consulter.

 

On prêtait également au Padre Pio le don de bilocation (apparition simultanée en deux endroits : attribuable au trio Soleil-Mercure-Pluton en Gémeaux ?), en plus de phénomènes particuliers telle l'hyperthermie (température très élevée du corps, au delà de 48°) ou l'inédie (abstention prolongée de nourriture ou de boisson au delà de deux mois) ou encore la connaissance de langues qui lui étaient étrangères (là aussi les 3 planètes citées en Gémeaux et Saturne maitre de maison III en IX).

 

Il fut connu pour être le premier prêtre et l'un des rares hommes à qui la tradition attribue des stigmates. En effet cinq stigmates visibles (voir photo) lui sont apparus le 20 septembre 1918 (il avait donc 31 ans) et ont fait l'objet de plusieurs rapports médicaux. Padre pio young

Le jour d'apparition des stigmates on remarque plusieurs conjonctions intéressantes : la Lune et Chiron transitent ensembles sur la Lune noire moyenne radicale (souffrance, peur et guérison sont mélées), Pluton transite exactement sur la Lune natale (la transformation du corps est à l'oeuvre) et Jupiter sur Vénus natale (une expansion de l'amour).

Quant à Uranus il se place au Noeud Sud natal Verseau en opposition à Saturne qui transite au Noeud Nord au carré exact de Mars du jour en Scorpion, lui même opposé au duo Mars-Neptune natals, cet ensemble formant un grande carré ou croix cosmique : quel symbole nous conviant au revécu à la fois foudroyant, souffrant et sublime de la crucifixion !

 

Le 7 juillet 1968, le Padre Pio fut victime d'une attaque. Le 22 septembre 1968, il célébra la messe solennelle du cinquantenaire de ses stigmates qu'il exprimait ainsi : "Cinquante ans de vie religieuse, cinquante ans cloué à la croix, cinquante ans de feu dévorant pour toi, Seigneur, pour les êtres que tu as rachetés".

Il suffira de vous rappeller que la durée du cycle de Chiron est de 50 ans et que la symbolique de Chiron est puissament reliée au nombre 50 (la Pentecôte chrétienne notamment signifie  "le cinquantième jour" et célèbre la venue du Saint-Esprit, cinquante jours après Pâques), pour admettre avec moi que Chiron est l'une des clés principales et essentielles du thème de ce grand saint-guérisseur.

Le soir même de cette messe solennelle il reçut l'extrême onction et s'éteint quelques heures plus tard, à 2h30 le matin du 23 septembre 1968. Chiron se trouvait alors exactement à la même position que le jour d'apparition des stigmates (50 ans plus tôt), soit conjoint à la Lune noire moyenne, mais cette nuit là opposé à la conjonction Soleil-Uranus.

Selon Yves Chiron (cela ne s'invente pas) : "Lors des funérailles, alors que le corps de Padre Pio reposait dans la crypte, la foule de fervents réunis au-dehors chanta des cantiques particulièrement aimés du religieux. Soudain, on entendit des exclamations de joie : le Padre Pio apparaissait, souriant, le visage tourné vers la gauche, sur la vitre de ce qui avait été sa cellule !"

Le 16 juin 2002, Jean Paul II le canonisa sous le nom de « sanctus Pius de Pietrelcina», et ouvrit une procédure de reconnaissance officielle des stigmates par l'Église.

 

 

  • Le célèbre guérisseur que l'on dénomma en son temps Maitre Philippe de Lyon est né sous le patronyme de Nizier Anthelme Philippe à Loisieux (Savoie) le 25 avril 1849 à 3 heures du matin, il est décédé le 2 août 1905 à l'Arbresle.

Comme dans les deux cas précédants, dès son jeune âge (six ans à peine), le petit Philippe inquiétait le curé de son village par certaines manifestations incompréhensibles et obtenait des guérisons à l'âge de 13 ans, alors qu'il était encore bien incapable de se rendre compte des choses étranges qui s'opéraient en lui.

 

La Lune dans le signe adolescent des Gémeaux, opposée à Chiron, peut évoquer cette idée de précocité dans l'art de guérir, d'autant plus que Mercure, gouverneur des Gémeaux donc de la Lune, est encadré de façon serrée par Uranus et Pluton, planètes touchant à l'invisible et aux forces occultes, chacune de ces planètes transpersonnelles maitrisant les deux maisons les plus spirituelles : Uranus pour la XII et Pluton pour la IX.

Mercure en Bélier fait par ailleurs un quinconce exact à Chiron en Scorpion : la guérison (Chiron) passe par une parole agissante (Mercure Bélier) et transmutatrice (Mercure conjoint Pluton-Uranus), c'est un acte de Foi : Mars, qui maitrise Mercure et Chiron, est en Poissons conjoint à Neptune et à l'Ascendant. Mars est également conjoint au Noeud Sud nous indiquant que Maitre Philippe réutilise un don spirituel ancien, à affiner, à bonifier et à purifier dans cette vie (sens des quinconces partiles Mercure-Chiron et Mars-Jupiter).

Maitre philippe

Mars, éminemment spirituel dans ce thème, est maitre de la maison II (l'argent gagné) où se trouvent Pluton et le Soleil : Maitre Philippe soigna des milliers de personnes gratuitement, sans rien demander, sauf des efforts pour faire le bien. Il disait : " La monnaie de César n’a pas cours ici, seule la monnaie du Christ y est respectée". 

Mais comment subvenait-il à ses besoins me direz-vous ? Eh bien il épousa en 1877, une de ses riches consultantes, qu'il avait guérie alors que ses médecins désespéraient de la sauver. Ce mariage lui apporta l'aisance matérielle et lui permit de poursuivre sa vocation sans soucis financiers. On remarque que Mercure, maitre de la maison VII (l'épouse), est très proche de la cuspide de la maison II ce qui laisse penser que son heure de naissance (3h00) est arrondie comme cela se faisait à l'époque et que Mercure se trouve très certainement sur la cuspide de la II : l'argent provient de sa femme et Mercure s'alliant à Pluton (le riche), celle ci lui apporte sa fortune.

 

Le Dr Gérard d'Encausse qui assista à plusieurs guérisons miraculeuses publiques de Maître Philippe raconte qu'une jeune maman amena à Philippe son petit enfant de cinq ans, atteint de méningite tuberculeuse. L'enfant inconscient semblait condamné. A la centaine de personnes présentes Philippe demanda : "On peut guérir cet enfant. Voulez-vous vous engager tous à ne pas dire du mal des absents pendant trois mois ?". Après marchandage ils tombèrent d'accord pour deux heures.... Philippe dit alors : "C'est entendu ! Vous ne direz aucun mal des autres durant deux heures"... Au bout de deux heures, le Dr d'Encausse alla chercher l'enfant qui était allongé dans une pièce à côté, il le prit par la main et lui fit faire le tour de la salle : il était guéri."

 

Maitre Philippe était extrêmement soucieux de la portée de la parole, il affirmait : "Il vaudrait mieux prendre un poignard que de se servir de la langue pour faire du mal. Nous ne pouvons dire du mal que si la personne est présente ; mais, comme nous ne sommes pas assez courageux, nous ne le ferons pas."

Site maitre philippe nizier anthelme philippe

Nous voyons ici encore la position de son Mercure, maitre de la Lune Gémeaux, encadré d'Uranus et Pluton, et dépendant de ce Mars-Neptunien à l'Ascendant : la parole ne peut servir que des buts élevés sous peine de perdre sa faculté guérisseuse et de blesser sa propre âme (quinconce de Mercure-Pluton à Chiron-Lune noire).

 

Il affirmait qu'il guérissait par le pouvoir de la prière : ses deux luminaires sont en aspects partiles (au même degré) à Neptune (Soleil en sextile et Lune en carré). Ajoutons à cela que son Soleil, maitre de sa maison VI (le soin, le service) est positionné à 1° du point de découverte de Chiron (3° Taureau) en faisant l'archétype même du guérisseur chironien, c'est à dire celui qui détient la clé du passage de Saturne à Uranus, autrement dit du monde physique au monde spirituel, de la maladie du corps à la guérison de l'âme.

 

Chiron trône seul au dessus de l'horizon (je ne compte pas Neptune qui se lève juste) en maison VIII (comme le Padre Pio) ce qui le met en position d'astre dominant.

On remarque également sa conjonction à la Lune Noire et le quinconce qu'il fait à Uranus et Mercure les deux maitres des maisons XII et VII qui désignent respectivement les ennemis cachés et les ennemis déclarés (ennemis d'autant plus implacables que Mercure et Uranus sont conjoints à Pluton) : ses détracteurs (médias, certains médecins et hommes politiques) s'acharnèrent à le discréditer en l'accusant d'utiliser la sorcellerie pour guérir les gens.

Cette conjonction Chiron-Lune noire en opposition à Lune-Vénus (Lune maitresse de la maison V : sa fille) témoigne de la douleur qu'il ressentit lors du décès prématuré de sa fille Victoire (elle meurt à 26 ans). Maitre Philippe ne se remit pas de cette disparition qu'il vécut comme « une crucifixion vivante » et mourut un an après (le 2 août 1905) à l'Arbresle.

 

C'est seulement après sa mort qu'on a découvert que le Maître Philippe payait les loyers de 52 familles trop pauvres pour se loger... Son corps est inhumé au cimetière de Loyasse, aux côtés de sa fille. La tombe de la famille Philippe est depuis cette date continuellement fleurie.

 

Ces trois personnages remarquables furent des guérisseurs spirituels, des voyants, des mystiques, des hommes de Dieu.

Chez eux Chiron se trouve en hémisphère visible, soit en maison VIII (l'occultisme), soit en IX (la religion, la spiritualité), en relation avec une Lune valorisée (en exaltation, en domicile, en conjonction ou en opposition à Chiron) et liée étroitement à Neptune (conjonction, novile ou carré). Dans les trois cas, soit Chiron lui même, soit le gouverneur de Chiron aspecte presque exactement les Noeuds lunaires (par conjonction ou sextile / trigone) indiquant clairement que leur mission de vie fut de soulager et de guérir.

 

Le 27 / 04 /2017

 

 
 

 

 

 

 

Commentaires (2)

MARC Christine
  • 1. MARC Christine | 08/09/2017
Merci Grégory, je suis d'autant plus touchée que j'apprécie bcp votre travail.
Une petite précision je ne suis pas un homme.
Bien cordialement.
Christine Marc
gregory Hagneré
  • 2. gregory Hagneré (site web) | 08/09/2017
Bonjour Monsieur,

Très bon article sur Chiron avec de très bonne remarques

Gregory Hagneré

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 06/05/2017