Chiron, Roi des Centaures

La blessure et la guérison

 

Chiron est un astéroïde cométaire découvert le 18 octobre 1977 à l'observatoire du Mont Palomar en Californie par Charles T. Kowal qui lui trouva son nom. C'est un objet céleste classé comme un "Centaure" orbitant autour du Soleil entre Saturne et Uranus. Il met 50 ans environ à faire le tour du Soleil et son orbite instable et extrêmement elliptique fait qu'il est présent en Balance pendant 1 an 3/4 et en Bélier pendant plus de 8 ans 1/4 !

Chiron orbit

Chiron vient du mot "cheir" qui signifie "main" : ainsi nous suggère-t'il la pratique manuelle guérisseuse du chiropracteur, du chirurgien ou l'art divinatoire de la chiromancie.

 

Symbole chironSon symbole représente une clé, la clé ouvrant le passage, si l'on s'en sert, entre Saturne (la dernière planète visible = le Réel) et Uranus (la première planète invisible = le Spirituel).

Dans ce sens il représente dans le thème natal le passeur, l'initiateur (et l'initié), le gardien du seuil, celui qui ouvre la voie de l'éveil d'une conscience humaine à une conscience plus spirituelle.

 

Barbara H. Clow nous dit que le nombre 50 (cycle de Chiron) représente la réussite d'une tâche difficile, c'est une tentative de transformer le cercle en spirale....que le retour de Chiron à 50 ans est la vraie maîtrise de soi. Ainsi le dieu sumérien Mardouk avait 50 noms qui lui conféraient son pouvoir, Jason s'accompagnait de 50 argonautes pour retrouver la Toison d'Or, le Jubilé du cycle romain était de 50 ans (jubilé vient du verbe latin  jubilare, « se réjouir », l'année du jubilé est une année de libération générale, les terres aliénées ou gagées devaient être rendues, les dettes remises et les esclaves libérés. (wikipédia)), la Pentecôte chrétienne signifie  "le cinquantième jour" et célèbre la venue du Saint-Esprit, cinquante jours après Pâques. Le 50 nous indique donc, outre la réussite d'une tâche difficile, une promesse de libération de nos dettes, de nos chaines et d'ouverture à l'Esprit.

 

La mythologie nous raconte que Chiron naquit d'un viol : celui de l'océanide Philyra, fille d'Océan par Cronos (Saturne). Né monstrueux car mi homme-mi cheval, Chiron fut rejeté par sa mère, quant à son père il ne reconnut pas sa paternité afin de ne pas affronter la jalousie de sa femme légitime, Rhéa. La blessure existentielle de Chiron vient de ce rejet maternel pour son apparence physique et de cette non-reconnaissance paternelle. La violence de sa conception fait écho à notre nature animale incapable de maitriser ses pulsions et à la victime qui en subit les assauts.

Ainsi, d'après Jean-Marie Michiels, il n'est pas rare que Chiron recevant des aspects difficiles se retrouve dans les thèmes de personnes violées (voir à ce propos la synastrie édifiante des thèmes de l'animatrice Flavie Flament et du photographe David Hamilton en fin d'article).

Il n'est pas rare également que Chiron, en fonction des aspects qu'il forme en signes et maisons, soit en relation avec un handicap ou une malformation physique et de ce fait, l'enfant ou l'adolescent marqué soit en but aux moqueries, aux humiliations, d'où un sentiment douloureux de honte, d'être une victime, un bouc émissaire.

 

La suite de son histoire mythologique nous montre Chiron recueilli par le dieu Apollon qui lui enseigna tout ce qui provient de la civilisation : la philosophie, les mathématiques, le raisonnement, la logique, les valeurs morales, mais aussi la médecine, la poésie, la musique et la prophétie. 

Quant à Artémis, la sœur jumelle d'Apollon, elle lui enseigna tout ce qui tient au respect et à la connaissance de la Nature : la science des végétaux, les vertus des plantes médicinales, l'art de la guérison par les plantes, le magnétisme, l'hypnose et la musique (notamment par les accords de la lyre), la chasse, l'aptitude à maitriser les animaux sauvages et l'art du combat. Elle lui enseigna aussi toutes les propriétés des corps célestes (astronomie et astrologie). 

1024px eugene ferdinand victor delacroix 036

Quand Chiron eut intégré ces connaissances, il les enseigna à son tour et eut pour élèves de nombreux héros de la mythologie grecque : Nestor, Pélée, Thésée, Hippolyte, Ulysse, Castor et Pollux, Jason, Phénix, Héraclès, Achille (représenté en croupe sur le dos de Chiron dans le tableau de Delacroix), etc...

 

Dans le thème natal Chiron représente cette capacité à enseigner ce que la nature et la civilisation recèlent de plus bénéfique. Jean Billon nous présente le Chiron-enseignant/éducateur s'attachant à faire comprendre que l'essentiel consiste à "apprendre à apprendre" et non à apprendre en soi. Pour lui Chiron se différencie de Jupiter dans le domaine de l'enseignement par la sélectivité qualitative des êtres qu'il contribue à former et leur nombre réduit car la représentativité sociale ne constitue pas le destin de Chiron et il le sait parfaitement.

 

Chiron vivait dans une grotte sur le mont Pélion, en Thessalie avec son épouse Chariclo. C'était le roi des Centaures, "le plus juste des centaures" selon Homère, dispensant son savoir et sa sagesse à ses frustes et irascibles sujets.

Lors de la guerre menée par Héraclès contre les centaures, une flèche d'Héraclès blessa par mégarde Chiron au genou (on remarquera que le genou est en relation avec le signe du Capricorne gouverné par Saturne-Cronos, père de Chiron). La blessure était incurable car la flèche avait été trempée dans le sang de l'hydre de Lerne et Chiron, en tant qu'immortel (car fils du dieu Cronos) aurait du souffrir éternellement. Pour échapper à ces douleurs intolérables contre lesquelles ses propres remèdes étaient inefficaces, Chiron demanda alors la mort aux dieux qui la lui accordèrent après qu'il eut légué son immortalité à Prométhée

La légende dit que Zeus (Jupiter), au 9ème jour, fit de Chiron la constellation du Centaure, ou du Sagittaire (selon les sources). En ce sens et de par sa nature même de créature mi homme - mi cheval, Chiron parait tout désigné pour gouverner (avec Jupiter) le 9ème signe, celui  du Sagittaire (mais certains pensent que Chiron, étant apte à tout, n'a pas de maîtrise sur un signe particulier, puisqu'il vise à maîtriser l'ensemble des douze signes du zodiaque, ce qui se défend aussi).

 

Par l'allégorie de sa mort Chiron apparait comme le guérisseur incapable de se guérir lui même si ce n'est par l'acceptation de la limite de la condition humaine : sa propre mort. En d'autres termes il meurt guéri ! Est-ce à dire que face à la blessure inconsolable, inguérissable, seule reste l'acceptation de la mort ? Ou doit-on le voir comme l'ultime liberté face à la souffrance chronique, celle qui s'éternise, de choisir de mourir à notre mal pour enfin Vivre, au delà du seuil?

J'ajouterais qu'en tant qu'immortel Chiron connait la réalité de l'Âme et de la vie dans l'Au-delà, aussi la mort est-elle moins effrayante pour lui que pour un simple mortel ignorant du monde spirituel.

 

Parce qu’il est hors normes, nous dit Catherine Castanier, Chiron nous permet de trouver la force d’aller au-delà de nos limitations. Là où il se trouve (signe, maison et aspects), il indique le type d’énergie et le lieu dans lesquels nous pouvons puiser la force de nous dégager. Il est une clef qu’il nous appartient de faire fonctionner pour déverrouiller et décoincer nos blocages (Saturne), afin de passer à un autre niveau de conscience (Uranus). Chiron nous met en coïncidence avec notre maitre intérieur.

 

Quant à Jean Billon : le mythe du roi des centaures éveille l'être humain à sa double nature, animale et humaine, et à la nécessité de tirer parti de la puissance instinctive présente dans la nature inférieure pour fortifier la partie supérieure, destinée à se tourner vers le divin.

 

Chiron, à l'image de sa double nature, est porteur de la blessure et de sa guérison, du traumatisme et de sa résilience, de la honte et de la dignité retrouvée, de la faillite et de la réussite reconquise.

Au delà de la blessure individuelle, Chiron, de par sa position entre Saturne et Uranus, nous parle aussi d'une blessure qui nous dépasse, une blessure collective, ancestrale.

 

La grande sagesse de Chiron est sa patience face à ce qui ne peut être changé, son acceptation des limites humaines, sa compréhension de la souffrance et ce qui en découle la compassion. En cela il est un guide, un maître et un guérisseur hors norme.

 

 

Comme je l'ai dit plus haut à propos de la relation entre Chiron et le viol établie par Jean-Marie Michiels (et la mythologie), j'ai effectué la comparaison des thèmes (synastrie) de l'animatrice Flavie Flament et du photographe David Hamilton.

Je suppose que vous n'êtes pas sans savoir, vu le buzz médiatique entourant l'évènement, que dans son livre "La consolation" paru le 19 octobre 2016, Flavie Flament raconte avoir été violée à l'âge de 13 ans par un photographe qu'elle ne nomme pas (car il y a prescription) mais qui s'avèrera être (suite aux accusations d'autres femmes) le photographe mondialement connu pour ses portraits romantiques de jeunes filles en fleurs, David Hamilton.

Je n'ai pas lu le livre et n'ai pas l'intention ici de faire une analyse approfondie du thème de F.F et de la relation F.F/D.H.

Par contre, juste en jetant un coup d'oeil sur cette synastrie, on ne peut qu'être frappé par la conjonction exacte du Chiron de Flavie F. en Bélier avec la triple conjonction très étroite Soleil-Vénus-Uranus de David H. (qui caractérise parfaitement son métier), opposée à l'Uranus natal de Flavie.

Ainsi cette configuration semble bien corroborer le rôle de Chiron dans la blessure liée au viol de Flavie F. par un Uranien (Chiron opposé à Uranus dans son thème natal et Soleil conjoint Uranus de David Hamilton).

Attention cependant à ne pas généraliser car cet aspect d'opposition Chiron - Uranus est un aspect lent et répétitif sur des périodes de plusieurs années (en effet toutes les personnes nées entre 1953-56, 1965-67, 1970-1977 ou 1984-86 présentent, plus ou moins étroitement selon le jeu des rétrogradations, cet aspect). Pour qu'une telle agression ait lieu il faut bien évidemment que plusieurs autres éléments du thème natal soient concordants.

 

Flavie flament et david hamilton

 

La presse nous a appris le suicide de D.H. un mois après (25/11/2016) la parution de ce livre...la flèche empoisonnée a permuté de cible - retour à l'envoyeur - et outre "la consolation" le livre a distlllé la condamnation, la culpabilisation et la punition (chez D. Hamilton Chiron est accompagné de la Lune Noire corrigée).

Ici Chiron blessé a blessé en retour (sans le vouloir consciemment car "F.F était dévastée en apprenant la nouvelle" nous dit-on).

 

Cependant, comme l'exprime si bien Martin Lass, " Rappelez-vous toujours le point de vue de Chiron : il y a un cadeau derrière chaque blessure".

Alors quel est le cadeau pour Flavie Flament ?

Il est décrit, il me semble, en ces termes (que je mets en italiques) dans un interview donné au magazine Elle :

 

A la question " Le choix de faire de la radio, c'était pour pouvoir écrire ?

F.F répond : "Je savais que le chemin qui m'attendait ne pouvait pas fonctionner avec l'image que je renvoyais à la télé et qui n'était pas du tout en adéquation avec ce que je suis profondément. Je craignais que l'on ne m'accorde pas une crédibilité d'auteur alors que j'en rêve depuis toute petite. Cette retraite médiatique a été salvatrice pour moi car je fais l'émission qui me convient, en dialoguant avec les auditeurs. Et, avec ce livre, je suis enfin dans la vérité. On ne se ment pas... C'est difficile de s'entendre dire : « Votre vie est formidable », « Quelle chance vous avez », quand vous souffrez.... Je n'ai pas tourné la page car on ne tourne pas ce genre de page. Mais je suis animée par l'idée que cela va aider d'autres femmes qui ne peuvent pas parler. Et faire bouger la prescription."

 

Vous l'aurez compris, le cadeau derrière la blessure cachée, niée puis libérée au grand jour est celui de la découverte, par l'écriture de ce livre, d'une nouvelle vocation d'auteur (les critiques félicitent d'ailleurs le style de F.F) et d'animatrice radio plus en accord avec sa vérité intérieure et plus proche de ses aspirations à dialoguer et à aider les femmes ayant subi le même traumatisme qu'elle.

La publication du livre de Flavie Flament a lieu presque 30 ans après son viol : un cycle de Saturne aura été nécessaire pour pouvoir nommer le mal... 

D'ailleurs dans la révolution solaire de ses 13 ans Saturne se positionne sur sa Lune natale plombant pour longtemps sa sensibilité et sa féminité (Saturne est maitre de sa maison VIII, la sexualité, où trône la funeste Lune noire*...). Et Saturne reprend rendez-vous avec sa Lune natale au moment de la sortie du livre, délivrant cette fois son message structurant et verticalisant, entâché néanmoins par le suicide de David Hamilton (la maison VIII étant aussi, comme vous le savez, synonyme de mort). 

Quant à Uranus de ce 19 octobre 2016 il arrive, devinez où ?

A la conjonction de Chiron natal et à l'opposition de lui même (l'opposition d'Uranus à sa position natale, ce qu'on appelle la crise de la quarantaine, plutôt vers 42 ans, est souvent le moment d'une prise de conscience majeure), déverrouillant la clé qui fermait la porte de la mémoire enfouie et lui offrant le cadeau d'une nouvelle vie plus authentique et plus créative (axe XI-V).

 

Le 14/01/2017

 

* Concernant la Lune Noire, ou plutôt les trois Lunes noires (la moyenne, la corrigée et la vraie) je vous conseille vivement les travaux de Luc Bigé qui différencie bien la signification de chacune (Licorne, Lilith et Lune noire vraie).

 

 

Pour écrire ce texte je me suis inspirée des travaux des excellents astrologues suivants :

 

- Jean Billon et son "Univers des Astéroïdes" publié en novembre 1989, St Michel Editions, le premier astrologue, à ma connaissance, à avoir écrit sur Chiron en France.

- Catherine Castanier et en particulier son livre "Chiron et l'axe des portes", février 2011, Editions du Rocher.

- Liz Greene et ses articles "Traumatisme et rage de vivre" et "Le Bon, la Brute et le Truand, la conjonction Chiron-Pluton" parus en août 1999 et janvier 2001 sur le site Astrodienst - http://www.astro.com.

- Martin Lass et son article "Chiron et les vies antérieures" paru en mars 2009 dans L’Oeil d’Horos N°48.

- Barbara H. Clow et son article "Chiron et les 5 crises majeures de l'existence" également dans L’Oeil d’Horos N°48.

- Jean-Marie Michiels, voir son site : http://www.astrocours.be/asteroides/chiron.html.

Commentaires (4)

fabiola g.
  • 1. fabiola g. | 20/10/2018
Bonsoir Christine,

Merci de votre réponse. La mort traumatisante me parle effectivement, mais je pense que mon mal être ne vient pas que de là puisque je le ressens depuis que je suis enfant. Quand vous dites "mort refusée" est il possible qu'elle soit d'origine "intra-utérine"? je pense tout particulièrement au "syndrome du jumeau perdu" même si ma mère n'a pas connaissance d'une grossesse gémellaire.
J'aurai bien aimé avoir une analyse complète de mon thème de naissance, mais je n'ai hélas pas les moyens financiers de le faire.

Milles merci et bonne soirée à vous.
CHRISTINE MARC
  • 2. CHRISTINE MARC | 20/10/2018
Bonjour Fabiola,
C'est difficile de répondre à votre question juste en isolant un aspect particulier de votre thème natal.
Sans doute ces quatre planètes contribuent-elles à votre mal-être. L'axe II-VIII parle des possessions et de la possessivité qui peuvent représenter un terrain de souffrance. Chiron-Saturne en Poissons en VIII peut faire penser à une blessure liée à une mort refusée ou traumatisante ou à une injustice dans un héritage, mais sans voir le thème natal complet il est hasardeux de m'avancer.
Si vous voulez plus de précisions il faudrait faire une analyse complète de votre thème de naissance.
Pour en savoir plus sur ma façon de travailler vous pouvez m'envoyer un mail à chmarc2003@yahoo.fr.
Bien cordialement
fabiola g.
  • 3. fabiola g. | 20/10/2018
Bonjour,

Merci beaucoup pour cet article.
Depuis mon enfance je souffre d'un certain mal-être sans savoir pourquoi.
J'ai plus de 50 ans aujourd'hui et j'essaie tant bien que mal de comprendre pourquoi je ressens une grosse souffrance intérieure sans en connaître l'origine.
J'ai Chiron/Saturne en maison VIII (poissons) et pluton r/uranus r en maison II (vierge)
Qu'est ce que cela signifie svp? C'est important pour moi si je veux avance car je pense que certains de mes blocages enfouis au plus profond de moi vienne de là. Merci
LAFFA MARIE ELISABETH
  • 4. LAFFA MARIE ELISABETH | 19/10/2018
Bravo et merci pour cet article de fond avec des pistes intéressantes;
quand on travaille l'astro seul dans son coin, c'est important de pouvoir lire d'autres approches pour évoluer.
Bien amicalement.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 18/01/2017