Le phénomène Conchita Wurst, lauréate du concours de l'Eurovision 2014

Conchita Wurst / Thomas Neuwirth

A priori je n'étais pas forcément inspirée par le phénomène Conchita Wurst, ne visionnant plus depuis longtemps l'Eurovision. C'est en regardant l'émission "On n'est pas couché" du 27 juin dernier (2015) où Conchita Wurst était invitée que j'ai été intriguée et touchée par l'émotion avec laquelle Laurent Ruquier a parlé de son parcours et de sa personnalité à travers son autobiographie. J'ai aussi trouvé cette Conchita rayonnante et posée, et ait pu apprécier sa magnifique voix de ténor.

J'ai donc décidé de me pencher sur son thème natal et sur celui de sa victoire au concours de l'Eurovision du 10 mai 2014 à Copenhague.

 

Thomas Neuwirth est né à Gmunden, un petit village des montagnes autrichiennes, le 6 novembre 1988.

 

C'est un Scorpion AS Gémeaux.

Son Ascendant Gémeaux reflète bien son androgynie, son double personnage (homme/femme) à défaut de double personnalité.

Dans l'émission "On n'est pas couché" elle explique bien que Thomas, l'homme, est resté dans la loge, alors que sur le plateau, travestie en Conchita, elle est femme (bien que non résolue à raser sa barbe). Elle (il) se définit elle même comme une drag-queen (excusez moi si tout au long de cet article j'alternerai facilement le "il" et le "elle").

Conchita tomLa définition d'une drag-queen (wikipédia) précise que c'est une personne (quel que soit son sexe) construisant une identité féminine volontairement basée sur des archétypes, de façon temporaire, le temps d'un jeu de "rôle".

Ce terme de "jeu de rôle" colle parfaitement au signe des Gémeaux, particulièrement facétieux, primesautier, joueur, communicatif, vif et changeant... Les multiples facettes de sa personnalité peuvent tour à tour charmer, fasciner, dérouter, créer l'ambiguité.

Mercure, le maitre de l'Ascendant est aussi maitre de la maison V, on ne s'étonnera donc pas que la personnalité duelle de Thomas/Conchita s'exprime de façon créative et ludique et s'épanouisse à travers le spectacle, le plaisir de se mettre en scène, de jouer sur l'ambiguité du mélange des genres.

 

Mais Mercure est aussi en Scorpion : le personnage de Conchita se sexualise (conchita signifie "vagin" en espagnol tandis que wurst désigne la saucisse en allemand...), se teinte de subversion, de provocation, de profondeur aussi. D'autant plus que Mercure (le mental) est relayé par la conjonction Soleil-Pluton au milieu du signe. Thomas est donc fortement imprégné des énergies Scorpion : il dérange, brave les interdits, transgresse les codes (le journaliste Blaise Gauquelin le qualifie de "jongleur de genres"), crée la polémique, affronte les moqueries, les insultes, se bat pour exister (tout ceci est relaté dans son autobiographie), pour au final triompher au concours de l'Eurovision avec, je vous le donne en mille, une chanson dont le titre est la devise même de Pluton "Rise like a Phoenix" ("s'élever comme un phénix"). Au moment de sa victoire sa conjonction Soleil-Pluton natale brille alors au Milieu du Ciel d'un feu tout particulier, illustrant au mot près le titre de sa chanson.

A la manière Scorpion son trophée et sa personnalité créent la controverse : soutenu, adulé, applaudi, par les progressistes, critiqué, vilipendé, insulté par les traditionnalistes.

 

Officiellement l'Autriche, pourtant très conservatrice, pour fêter sa 2ème victoire à l'Eurovision (la 1ère remontant à 1966) optera pour la formule consensuelle de son Ministre de la Culture "C'est une victoire en Europe pour la tolérance et le respect".

Conchita

 

Le symbole Sabian (Dane Rudhyar) de son AS est intéressant car il représente bien (à un autre niveau bien sûr) le combat de Thomas/Conchita, il s'agit de l'image "d'une jeune noire qui milite pour ses droits civiques...le but étant de se libérer des fantômes du passé".

Ecoutons Conchita : "On ne peut pas lutter à long terme contre l’émancipation, la liberté, les droits de l’homme. J’ai essayé de m’adapter, mais je me suis vite rendu compte que je n’étais heureuse que lorsque je suivais ma propre voie", et en guise de remerciement après sa victoire à Copenhague : "Cette soirée est dédiée à tous ceux qui croient à un avenir qui se construira grâce à la paix et à la liberté... L'Eurovision est un projet qui célèbre la tolérance, l'acceptation et l'amour... ".

 

L'Ascendant du thème de sa consécration à l'Eurovision (dressé pour le 11 mai à 0h30) tombe à la fin du Sagittaire, pile sur sa conjonction natale Uranus-Saturne. Sachant que ces planètes sont les deux maitres du Verseau et que c'est justement ce signe qui trône au MC de Conchita (MC = le zénith, la destinée sociale, la position en vue) : ce soir là la réussite est bien à portée de main (plutôt de voix), le sommet de sa carrière est atteint !

Le Verseau au MC natal souligne le caractère anticonformiste de ses choix professionnels, le côté briseur de codes de la désormais célèbre "femme à barbe" (Uranus : casse, révolutionne / Saturne : les règles, les codes, les lois).

 

La nuit de sa victoire on note aussi :

Le Fond du Ciel (FC) conjoint à la part de fortune et à sa part de fortune natale en Taureau : Conchita va rechercher au fond d'elle même (FC) cette voix (Taureau) qui la porte vers le triomphe (part de fortune).

 

Le Soleil est lui aussi dans le signe du Taureau (le chant, la voix, la gorge), mais étrangemment en opposition partile à Saturne rétrograde : on pourrait penser cette opposition néfaste au succès, Saturne freinant l'ardeur du Soleil et ternissant son éclat, mais ici, puisque victoire il y a eu, il faut le voir comme un défi pour Thomas/Conchita à se surpasser, à dépasser ses limites et donner le meilleur de lui (d'elle) même.

Je remarque d'ailleurs que lors de son élection comme meilleur acteur lors du festival de Cannes 2015, Vincent Lindon présentait le même aspect, mais dans des signes différents (Soleil Gémeaux opposé à Saturne Sagittaire).

Saturne en tant que maitre du temps (Cronos) nous suggère cette expression maintes fois entendue mais qui sonne juste ici : "c'est son moment !" ou encore : "son heure de gloire a sonné".

 

La planète maitresse du Taureau est Vénus comme chacun sait.

A la naissance de Thomas elle est "chez elle" en Balance, en compagnie de la Lune, lui conférant charme, sensibilité, féminité, un goût certain pour l'élégance et les belles choses, pour l'art, la mode et l'esthétisme (dès 14 ans il s'inscrit dans une école de stylisme). 

En trigone à l'Ascendant, le duo Lune-Vénus renforce son allure androgyne, efféminée ainsi que l'harmonie de ses traits. Cependant, en opposition à Mars natal, Vénus est tiraillée entre Conchita et Thomas, et comme il le dit lui même "entre l'homme et la femme je ne peux me résoudre à trancher, c'est pourquoi je porte des robes et garde ma barbe" (Vénus-Mars en carré à Uranus-Saturne-Neptune, ce triple carré est aussi en rapport avec son homosexualité).

 

Là encore, le soir de l'Eurovision, ces trois protagonistes (Vénus, Lune, Mars) sont présents en force à ce rendez-vous crucial : la Lune est opposée à Mars natal et en carré à l'amas Uranus-Saturne-Neptune sur la cuspide de la maison VIII natale : ne nous y trompons pas, Conchita/Thomas est dans l'arène et c'est un combat "à mort" qu'elle (il) livre !

L'opposition Vénus-Mars est là aussi mais inversée par rapport à celle du thème de naissance : Mars transite précisément sur sa Vénus natale tandis que Vénus, en miroir, est conjointe à Mars natal : on assiste à la répétition du dilemme identitaire et à sa mise en lumière en direct sur les ondes (sens de l'opposition dans l'axe XI-V).

 

Enfin notons que la Lune de cette nuit là, ayant dépassé par transit les phases de peur (conjonction Lune noire corrigée), de stress (carré Uranus-Saturne), de combat (opposition Mars), forme enfin un trigone à Jupiter (le dieu de l'Olympe dispensateur de récompenses, prix, médailles et autres trophées) lui obtenant le plébiscite du public. 

 

Mercure le maitre de l'Ascendant n'est pas en reste puisqu'il a aussi rendez vous avec le bienfaiteur natal (Jupiter) s'octroyant la reconnaissance de son personnage duel, pour l'occasion réunifié : "Nous sommes l'unité, et rien ne peut nous arrêter !" proclame Conchita Wurst lors de son discours de remerciement et en manière de défi à Vladimir Poutine qui a fait adopter une loi contre la "propagande homosexuelle" quelques mois auparavant.
 

 Le 09/07/2015

 

 

N'hésitez pas à mettre vos commentaires ou à poser les questions qui vous viennent à l'esprit suite à la lecture de cet article.

J'y répondrai avec plaisir !

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 03/12/2015